Omnisports

Le Flandrien a dignement fêté ses 40 ans en remportant cette épreuve réputée, à laquelle il participait pour la première fois de sa longue et superbe carrière. Rendez-vous le 30 juin, à Nice et sans doute, à Hawaï...

Frederik Van Lierde s'est offert le plus beau cadeau d'anniversaire, ce samedi, à Lanzarote, en remportant l'Ironman (3,8 km de natation, 180 km à vélo, 42 km à pied), et ce, le jour de ses 40 ans ! Effacée, sa légitime déception de Campeche (Mex) où, le 17 mars, Frederik s'était classé cinquième sur la mi-distance, en 3h58.15. Cette fois, le Flandrien s'est montré le meilleur à vélo mais, surtout, à pied.

Outre le fait qu'avec cette superbe victoire, Van Lierde s'est qualifié pour l'Ironman d'Hawaï, il a également prouvé qu'il était en excellente forme avant de s'aligner le 30 juin, à Nice, où il briguera une sixième victoire ! En attendant, à Lanzarote, où il s'est souvent entraîné au cours de sa carrière, Fred a démontré qu'il avait d'incroyables ressources physiques et mentales, preuve d'un professionnalisme à toute épreuve.

Sorti de l'eau en troisième position (50'25), à un peu plus d'une minute du duo composé de l'Allemand Raelert et de l'Espagnol Munoz, Frederik Van Lierde s'est retrouvé huitième après la transition n°1. Mais, dès le premier chrono à vélo (km 37), le Flandrien était revenu aux affaires, pointant de nouveau au troisième rang, à une trentaine de secondes de Raelert qui avait connu un problème de dérailleur et perdu plus d'une minute dans cette triste mésaventure.

Après avoir rejoint l'Allemand (de deux ans son aîné !) au km 59, Van Lierde prit la tête de l'épreuve pour passer avec deux secondes d'avance au km 83. Le mano a mano entre les deux hommes pouvait commencer, Raelert, trois fois deuxième (2010, 2012, 2015), mais jamais victorieux à Hawaï, repassant devant au km 107.

Mais un troisième homme était bien revenu dans le parcours ! Le Slovène Kovacic, médaillé de bronze au récent Mondial longues distances, à Pontevedra, suivait à moins de dix secondes, ce trio Raelert-Van Lierde-Kovacic possédant plus d'une minute d'avance sur l'Allemand Kramer et trois sur l'Espagnol Munoz, complétant le Top 5.

Sur le parcours rectiligne et accidenté mais, surtout, balayé par le vent, Frederik Van Lierde laissa parler sa puissance à vélo pour pointer en tête au km 144 alors que Raelert était, à nouveau, victime d'un problème mécanique ! L'Allemand perdait encore trois minutes à réparer et voyait filer son compatriote Kramer, le Slovène Kovacic et l'Espagnol Munoz, tous trois lancés à la poursuite d'un impressionnant Van Lierde...

Tandis qu'Andreas Raelert était contraint à l'abandon en raison de ses problèmes mécaniques, Frederik terminait en tête le parcours vélo, mais avec l'Allemand Kramer et le Slovène Kovacic dans la roue ! Et Kramer sortit même de la transition n°2 devant Van Lierde, à sept secondes, et Kovacic, un peu plus loin, alors que l'Espagnol Munoz pointait en quatrième position, à trois minutes.

Au km 5 du marathon final, Kramer passait avec vingt secondes d'avance sur Van Lierde et... Kovacic, revenu sur notre compatriote, et toujours trois minutes sur Munoz ! Plus loin, un autre Belge engagé lors de cet Ironman de Lanzarote, Diego Van Looy, posait, quant à lui, le vélo en dixième position, à vingt minutes du leader.

Après avoir encore lâché un peu de lest à l'Allemand, pointant à vingt-sept secondes au km 10, Fred Van Lierde revint à son rythme sur le leader, tout en se débarrassant du Slovène. Le bras de fer pour la victoire était lancé entre Kramer, 35 ans, et Van Lierde, 40 ans, les deux derniers vainqueurs de la célèbre épreuve disputée à... l'Alpe d'Huez !

Sur la piste cyclable longeant la côte qui n'était pas sans lui rappeler la Promenade des Anglais, à Nice, où il tentera de décrocher une sixième victoire (record absolu !), le 30 juin, Van Lierde n'attendit même pas la mi-parcours à pied pour dépasser Kramer et s'envoler vers la victoire, s'offrant ainsi le plus beau cadeau d'anniversaire.