Shaquille O'Neal, Kobe Bryant, Karl Malone et Gary Payton, ainsi que leur gourou Phil Jackson, ont rendez-vous avec l'histoire, à travers la finale du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) qui les oppose aux Detroit Pistons à partir de samedi.

Ce club des cinq, réuni durant l'intersaison avec l'arrivée de Malone et Payton, a réussi le pari d'atteindre la finale, pour la quatrième fois en cinq ans, en dépit des blessures et autres distractions. Malone, par exemple, a manqué la moitié de la saison régulière en raison d'un genou récalcitrant. Bryant, lui, a jonglé avec une dextérité incroyable entre le terrain et la cour de justice du Colorado face à laquelle il doit répondre à une accusation de viol. «Après tout ce que nous avons vécu durant la saison, c'est incroyable», souligne Malone, qui, pour sa 19e saison et à l'orée de ses 41 ans, voit la récompense du sacrifice financier concédé en partant de l'Utah pour la Californie.

Malone a échoué deux fois avec les Utah Jazz en finale, chaque fois face aux Bulls de Michael Jordan (1997 et 98). Il n'est plus désormais qu'à quatre victoires (finale disputée au meilleur des 7 matches) d'un sacre qui manque à un palmarès à faire des envieux. Comme Malone, Payton a déjà connu l'échec en finale (1996) contre les Bulls, alors qu'il portait les couleurs de Seattle. Comme le Mailman, il a tout misé sur les Lakers l'année de ses 36 ans (en juillet).

Malone n'ira pas aux JO

Shaq et Kobe visent leur quatrième titre depuis leur association en 1996, et avant une possible séparation durant l'intersaison. Phil Jackson est prêt à orner d'une bague de champion chacun de ses dix doigts, chose qu'aucun entraîneur NBA n'a réussie jusqu'à présent. Il en compte déjà six (2 séries de trois dans les années 90) avec les Chicago Bulls et trois avec les Lakers de Shaq et Kobe (2000 à 2002). Donnés pour victimes, les Pistons, dont le jeu est basé sur une défense aussi rude que rigoureuse, conservent le rêve de réussir ce que les Bad Boys de Isiah Thomas avaient réussi en 1989 en battant les Lakers pour le titre.

Par ailleurs, Karl Malone a prévenu sa fédération nationale (USA Basketball) qu'il ne participerait pas au tournoi olympique d'Athènes (13-29 août). Le vétéran des Lakers avait réservé sa réponse ces derniers mois en raison de problèmes physiques.

LE PROGRAMME

Dimanche 6: LA Lakers-Detroit.

Mardi 8: LA Lakers-Detroit.

Jeudi 10: Detroit-LA Lakers.

Dimanche 13: Detroit-LA Lakers.

Mardi 15: Detroit-LA Lakers. (si nécessaire)

Jeudi 17: LA Lakers-Detroit.

(si nécessaire)

Dimanche 20: LA Lakers-Detroit.

(si nécessaire)

© Les Sports 2004