S’alignant aux côtés d’Armand Duplantis et Renaud Lavillenie, les deux derniers recordmen du monde, lors du meeting Diamond League de Rome, ce jeudi soir, Ben Broeders a profité d’excellentes conditions climatiques pour signer un nouveau record personnel au stade olympique.

Le Louvaniste de 25 ans a, en effet, franchi une barre à 5,80m (qu'il a fait trembler...) au deuxième essai, améliorant ainsi son record de Belgique établi à 5,76m en 2019. En salle, Ben Broeders avait déjà franchi à deux reprises, cet hiver, une barre à 5,80m. Mais il s’agit donc ici d’une première en extérieur où les conditions sont plus difficiles à maîtriser.

Son concours avait très bien commencé avec des réussites immédiates à 5,30m et 5,45m, puis une barre à 5,60m nécessitant deux tentatives. La barre à 5,70m, une hauteur qu’il avait déjà franchie à cinq reprises cet été, ne lui a, ensuite, pas posé de problème. Après son succès à 5,80m, notre compatriote fut ensuite félicité chaleureusement par Mondo Duplantis. Sympa !


Le concours de Ben Broeders s'est achevé à 5,85m après trois essais manqués. Mais avec ce joli résultat, il se classait à nouveau deuxième du concours derrière l'intouchable Duplantis (comme à Monaco, Stockholm et Bruxelles), le Suédois ayant franchi 5,45m, 5,70m et 5,80m au premier essai avant de s'employer à deux reprises pour passer 5,85m. À 6,00m, le phénomène de la discipline s'est alors envolé dès le premier essai ! Et de demander qu'on élève l'obstacle à 6,15m, soit 1cm de mieux que la meilleure performance en extérieur jamais réalisée par Serguei Bubka. Après une première tentative près d'aboutir, Duplantis franchit alors avec une aisance remarquable ces 6,15m. À 3 cm de son record du monde en salle...