L'enjeu était de taille pour les organisateurs de l'Audi Equestrian Masters. Après le lancement du renouveau du Jumping International de Bruxelles en 2004, l'heure était en effet à la confirmation, cette semaine, sur le site de Tour et Taxis. Au terme des cinq jours de compétition, le constat est sans équivoque: la réussite fut totale! «Le comité exécutif a travaillé en parfaite symbiose et le résultat est extraordinaire, sans commune mesure par rapport à l'année dernière», soulignait d'emblée Roland Lengelé, le directeur des infrastructures et du personnel.

Par rapport à l'année dernière, les progrès sont, en effet, impressionnants. Là où certains étaient quelque peu restés sur leur faim en 2004, les organisateurs n'ont plus eu que des éloges durant la totalité de la semaine. «Plusieurs personnes ont affirmé que nous avions renoué avec le prestigieux Jumping de Bruxelles d'antan. Tout est véritablement positif... Le public, notamment, s'est déplacé en nombre. Dimanche, 5.800 personnes se trouvaient sur le site! C'est la preuve qu'une telle manifestation équestre a sa place à Bruxelles. Elle a, qui plus est, pris son véritable départ cette année. La première édition était un pari. Ici, c'était un challenge et il est réussi... Je tiens d'ailleurs à remercier toutes les personnes qui ont oeuvré au bon fonctionnement du concours. Notamment Rodrigo Pessoa qui a réalisé une performance peu banale: organiser, monter et gagner. Chapeau!»

Changement de date

Pour Christophe Ameeuw, administrateur chargé des contacts clients et fournisseurs, la satisfaction - de même que le soulagement - était également de mise après l'apothéose de dimanche. «L'équipe est exceptionnelle! Dès la seconde édition nous avons réussi à atteindre le résultat espéré au départ. Bruxelles a redécouvert le sport d'élite. Le public a été nombreux. Nous avons affiché soldout jeudi, vendredi, samedi et dimanche! Cela représente près de 20.000 spectateurs... Le Jumping International de Bruxelles renaît!»

La formule actuelle de l'Audi Equestrian Masters sera logiquement reconduite en 2006. Un changement de date interviendra, par contre, afin de rassembler un meilleur plateau encore. «La troisième édition se déroulera du 27 septembre au 1er octobre afin de soulager un calendrier particulièrement chargé à cette période de la saison. Nous n'entrerons plus en concurrence avec les épreuves de Vérone ou de Stuttgart.» Nul doute que le résultat sera aussi positif qu'il ne l'a été cette année...

5e place dans le Grand Prix. (BELGA)

s'est imposé en finale de la Botte d'Or. (F. ANDRIEU WWW.FA-IMAGES.COM)

© Les Sports 2005