Des dirigeants de franchises et des agents de joueurs pressent la NBA d'annuler la saison, suspendue à cause du coronavirus, affirme jeudi la chaîne CNBC, une information fermement réfutée dans la foulée par la superstar des Lakers LeBron James, "prêt à revenir".

Selon CNBC, ces agents et dirigeants affirment que les propriétaires des équipes sont préoccupés par les problèmes de responsabilité que poserait une reprise de la compétition au regard de la situation sanitaire. Ils sont également inquiets du manque de revenus provenant des billetteries si les matches devaient se jouer à huis clos et étaient seulement télévisés.

Les patrons des franchises sont donc en conflit quant à l'annulation ou non de la saison en cours, ajoute CNBC dont les sources se sont exprimées sous couvert d'anonymat, car elles ne sont pas autorisées à évoquer publiquement les affaires de la ligue.

Premier à réagir, James a contesté l'idée d'un abandon pur et simple de la saison, dont il était un prétendant au titre de champion avec les Lakers, jusqu'à sa suspension prononcée par Adam Silver le 11 mars après le test positif du Français Rudy Gobert.

"J'ai vu qu'on rapportait que des dirigeants et des agents veulent annuler la saison ??? Ce n'est absolument pas vrai", a écrit James sur son compte Twitter.

"Il n'y a personne que je connaisse qui ait dit quelque chose comme ça. Dès que ce sera sûr, nous voudrions terminer notre saison. Je suis prêt et notre équipe est prête. Personne ne devrait annuler quoi que ce soit", a-t-il conclu.

Au classement figé depuis le 11 mars, les Lakers occupent la première place de la conférence Ouest et font partie des quatre équipes déjà qualifiées pour les play-offs, au même titre que Milwaukee, Toronto et Boston. Douze accessits restent à distribuer.

Alors que la NBA s'est dite prête à autoriser au plus tôt au 8 mai la réouverture des centres d'entraînement de franchises se trouvant dans des Etats dont les directives restrictives seraient assouplies, le conseiller à la santé de la Maison Blanche, Anthony Fauci, a dit mercredi que tous les sports pourraient néanmoins devoir annuler leurs saison.

"Si vous ne pouvez pas garantir la sécurité, vous devrez malheureusement conclure: Nous devrons peut-être nous passer de ce sport cette saison", a-t-il déclaré au New York Times.