Le compte à rebours a commencé pour l'équipe nationale messieurs de hockey, dont le prochain objectif important est le championnat d'Europe des nations débutant fin août à Leipzig (Allemagne).

Après avoir évacué l'immense déception due à l'élimination sur le fil lors du tournoi préolympique de Madrid, le noyau toujours dirigé par le Sud-Africain Giles Bonnet s'est quelque peu transformé, avec un rajeunissement logique des cadres. On note ainsi notamment les arrivées de John-John Dohmen (Léopold) et Jérôme Truyens (Racing), qui, du haut de leurs 17 ans, sont un gage d'avenir à long terme en vue des Jeux olympiques de Pékin en 2008.

Suite à l'annulation de la tournée sud-américaine en décembre, ce nouveau groupe a postposé son envol à ce début d'année, et plus particulièrement au stage de 19 jours programmé en Malaisie puis en Australie.

«Tous les joueurs prévus étaient bien présents au rendez-vous hier matin pour le départ à Zaventem», nous précise Patrick Serruys, directeur des équipes nationales. «Gilles Pètre, Maxime Luycx et Thomas Van den Balck partiront quant à eux samedi matin, alors que Loïc Vandeweghe les rejoindra pour la dernière semaine en Australie, en raison des horaires d'examens...»

Ce stage intensif, qui comprend quatre test-matches avec la Malaisie (qui sera certainement un adversaire direct pour les JO de Pékin) et cinq contre l'Australie (l'un des ténors mondiaux), ne s'apparentera pas à des vacances. D'autant que douze périodes de deux heures d'entraînements ont également été programmées!

«Quasiment tout le staff technique encadre l'équipe, avec outre Giles Bonnet, Pascal Kina (entraîneur-adjoint), Michaël Van Cutsem (préparateur physique), Vincent Haemelynck (kiné) et Jacques Lechat (manager). Sans oublier notre vidéo-operator, spécialement engagé pour filmer matches et entraînements», poursuit M. Serruys. «Ce stage a demandé un budget global de 50000€, entièrement pris en charge par le COIB, alors que les fédérations de Malaisie et d'Australie nous offrent le logement.»

En Egypte du 1er au 9 avril

Reste à voir désormais comment en ressortiront tous ces joueurs internationaux après le 5 février, le championnat reprenant ses droits 15 jours plus tard. Avant d'être à nouveau mis entre parenthèses début avril?

«C'est une possibilité», souligne M. Serruys. «Nous venons en effet de recevoir ce mercredi une invitation pour le Champion's Challenge, qui réunit du 1er au 9 avril les équipes classées de la 7 e à la 12 e place mondiale. La Belgique, 13 e , y remplacerait la Nouvelle-Zélande, qui s'est désistée. Reste à voir comment réagiront les clubs belges, vu qu'une éventuelle participation obligerait à revoir le calendrier de la fin de saison en D 1 (les dates des 20e et 21e journées, NdlR)

Cruel dilemme...

© Les Sports 2005