Voici un résumé des prestations de nos Belges durant les Jeux Olympiques ce 10 août.


Pieter Timmers en finale du 100 m nage libre

Mercredi, toute la Belgique aura les yeux rivés sur le Stade Aquatique Olympique de Rio, où Pieter Timmers disputera la finale du 100 m nage libre. La finale de l'épreuve-reine de la natation est programmée à 23h03 heure locale, soit 4h03 jeudi en Belgique.

Mardi, Timmers a gagné sa place en finale en signant le 6e temps des demi-finales: 48.14, s'offrant au passage un nouveau record de Belgique. Il devra sans doute descendre sous les 48 secondes pour décrocher une médaille.

Emmanuel Vanluchene sera engagé en séries du 200 m 4 nages, Fanny Lecluyse en séries du 200 m brasse.

Evi Van Acker et Wannes Van Laer disputeront les 5e et 6e régates de voile. La première, médaille de bronze aux Jeux de Londres il y a quatre ans, est 5e en Laser Radial. Le second est 20e en Laser.

En tennis, David Goffin (ATP 13) disputera son 8e de finale du simple messieurs face au Brésilien Thomaz Bellucci (ATP 54). En cas de victoire, le numéro un belge pourrait affronter l'Espagnol Rafael Nadal en quarts de finale.

C'est mercredi qu'auront lieu les épreuves de contre-la-montre en cyclisme sur route. Tim Wellens défendra les couleurs belges chez les messieurs, Ann-Sophie Duyck et Lotte Kopecky chez les dames.

En équitation, Jorinde Verwimp disputera la 1e journée du dressage, sur Tiamo.

Seppe Van Holsbeke, 32e mondial, entamera son tournoi d'escrime, le dernier de sa carrière, face à l'Américain Eli Derschwitz (FIE 12).

Enfin, le Sambodrome verra Robin Ramaekers (94e mondial) en action dans les 32e de finale du tir à l'arc. Il est sorti 42e des qualifications. Son adversaire en 32e est l'Aiustralien Ryan Tack (59e mondial). Les 16e de finale sont aussi prévus mercredi.


Les Red Lions sont en quarts (1-0)

Face à l'Australie, les Belges ont déjà validé leur ticket pour les quarts de finale avant même d'affronter l'Espagne et la Nouvelle-Zélande. Jusqu'ici, leur tournoi est tout simplement fabuleux


David Goffin contre Thomaz Bellucci en 8e de finale

Thomaz Bellucci (ATP 54) sera l'adversaire de David Goffin (ATP 13) en 8e de finale du tournoi olympique de tennis. Le Brésilien s'est qualifié mardi en battant l'Uruguayen Pablo Cuevas (ATP 21) 6-2, 4-6, 6-3 en 2 heures et 22 minutes.

Plus tôt dans la journée, Goffin s'était hissé en 8e en battant l'Israélein Dudi Sela (ATP 65) sur un double 6-3 en 1 heure et 11 minutes.

Le Liégeois de 25 ans a déjà affronté trois fois le Brésilien de 28 ans. Bellucci s'était imposé en 2013 à Auckland (7-6 (7/5), 6-2) mais Goffin a gagné les deux derniers duels, en 2015 à Gstaad (6-4, 6-2) et en janvier de cette année à Brisbane (6-4, 6-4).

Les rencontres à Auckland et Brisbane ont eu lieu sur surface dure, comme à Rio.


Wickmayer et Flipkens battues mais satisfaites de leur prestation

Les Jeux sont finis pour Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens. Les deux Belges, déjà éliminées en simple, ont été sorties au 2e tour du double dames par les Espagnoles Garbine Muguruza et Carla Suarez Navarro, mardi. La paire espagnole, tête de série N.4, s'est imposée en trois sets 7-5, 2-6, 6-2.

"Nous nous sommes battues, nous avons tout donné", a déclaré Yanina Wickmayer après la rencontre. "Nous avons livré un match solide, mais ce n'était pas suffisant pour gagner".

Les Belges ont mené en début de partie, prenant le large à 3-0 dans le 1er set. "Nous avons fait ce qu'il fallait dès le début", ajoute Wickmayer. "Nous avons joué de manière agressive, nous étions bien en fond de court à au filet. Mais les Espagnoles jouent très souvent ensemble, elles se connaissent mieux. Kirsten et moi avons montré que même si nous ne jouons pas souvent ensemble, nous pouvons bien jouer ensemble".

"Dommage que nous soyons tombées sur les Espagnoles dès le 2e tour. Avec un autre tirage au sort, nous aurions eu une meilleure chance. Mais je ne pense pas que nous aurions pu faire plus. C'est peut-être le plus important", ajoute Wickmayer.

Pour Kirsten Flipkens, il s'agissait du second match de la journée. Quelques heures plus tôt, elle avait été éliminée au 3e tour du simple par l'Allemande Laura Siegemund (4-6, 3-6).

Si elle se sent physiquement OK, Flipkens a quand même été préoccupée par une blessure au muscle fessier. Wickmayer a de nouveau souffert du tendon.

"J'ai bien été traitée après mon match de simple", dit Flipkens. "La question de savoir si j'allais jouer le double ne se posait pas, j'allais le faire. J'étais surtout gênée au service. Quand on joue contre Muguruza et Suarez Navarro, on remarque qu'elles jouent souvent ensemble, ce qui leur permet d'ailleurs d'aller au Masters".

La paire belge a bénéficié d'une wild card pour le double, après le retrait d'un autre duo. Elles n'ont donc pas pu se préparer spécifiquement. "Quand on est invité au dernier moment, il faut faire avec ce que l'on a", dit Flipkens. "Nous n'étions pas préparées à 100 % mais cela ne s'est absolument pas vu", selon Flipkens. "Nous avons livré un très bon match".

Flipkens, 30 ans, disputait ses premiers Jeux à Rio. "C'était très agréable d'être ici, c'est une super expérience. Mais tout a une fin. Je vais maintenant aller voir d'autres sports. Il y a de quoi faire ici".


La Belgique 8e du 4x200 libre

La Belgique s'est classée 8e, et dernière, de la finale du relais 4x200 m nage libre des Jeux Olympiques de Rio, mardi. Louis Croenen, Dieter Dekoninck, Glenn Surgeloose et Pieter Timmers ont nagé en 7:11.64. Les Etats-Unis se sont imposés en 7:00.66, ce qui permet à Michael Phelps de collecter une 21e médaille d'or olympique.

La Grande-Bretagne (7:03.13) et le Japon (7:03.50) montent sur les 2e et 3e marches du podium.

Pieter Timmers, qui n'avait pas pris part à la qualification des Belges, remplaçait Emmanuel Vanluchene en finale. Le Limbourgeois avait disputé plus tôt dans la soirée les demi-finales du 100 m nage libre. Il est devenu le premier nageur belge qualifié pour l'épreuve-reine de la natation avec en prime un nouveau record de Belgique (48.14).

Louis Croenen avait déjà lui aussi plongé dans le bassin olympique mardi. Il a pris la 8e place, en 1:57.04, de la finale du 200 m papillon, remportée en 1:53.36 par Michael Phelps.

En séries, les Belges avaient réussi en série un chrono de 7:08.72, proche du record national établi lors des championnats d'Europe à Londres en 7:08.28. Lundi soir, les Belges avaient décidé de déclarer forfait pour ce 4x200. Une décision justifiée par la programmation de mardi qui comprenait les séries et demi-finales du 100m nage libre et la finale du 200m papillon. Mais après réflexion et vu la tempête de protestations ainsi suscitée, la marche arrière avait été enclenchée.

Les Belges avaient pris la 12e place du 4x200 libre en 2012 aux Jeux de Londres.

Les nageurs belges (Vanluchene, Surgeloose, Timmers et Jasper Aerents) s'étaient classés 6e lors de la finale du 4x100 m libre à Rio.


Louis Croenen 8e de la finale du 200 papillon

Louis Croenen a terminé 8e de la finale du 200 m papillon des jeux Olympiques de Rio, mardi au Stade Aquatique Olympique. Il a nagé en 1:57.04 dans une finale remportée par Michael Phelps. L'Américain s'est imposé en 1:53.36, devant le Japonais Masato Sakai (1:53.40) et le Hongrois Tamas Kenderesi (1:53.62).

Phelps s'est adjugé sa 20e médaille d'or olympique. Il remporte le 200 m papillon pour la 3e fois après Athènes 2004 et Pékin 2008.

Croenen, qui avait nagé en 1:56.03 en demi-finales, détient le record de Belgique de la distance (réussi à Kazan le 5 août de l'an dernier en 1:55.39). Il disputera plus tard dans la soirée la finale du relais 4x200 m nage libre.