Omnisports

Quelques minutes après la qualification mondiale des Belgian Cheetahs, ce sont les relayeurs du 4x400m qui entraient en piste à Yokohama. La veille, notre quatuor, sans Jonathan Borlée, avait validé son billet pour les championnats du monde de Doha. Cette fois, le Bruxellois était de retour dans l'équipe pour remplacer Julien Watrin en troisième position, l'ordre étant inchangé par rapport aux séries.

Dylan Borlée, au couloir 8, fut donc le premier à s'élancer. Les deux courses disputées la veille n'avaient pas laissé trop de traces. Robin Vanderbemden s'est rabattu en 5e position, une place qu'il a conservée sans trop de difficulté. Jonathan Borlée n'a pas pu dépasser le concurrent du Japon, mais Jonathan Sacoor, patient, en a été capable dans la dernière ligne droite pour prendre la 4e place sur la ligne derrière Trinité-et-Tobago, les Etats-Unis et le Jamaïque.

La disqualification des Américains profita toutefois à notre pays qui, grâce à son chrono de 3.02.70, montait finalement sur le podium. Une 12e médaille internationale (la deuxième en bronze aux Relais Mondiaux après 2015) pour ces incroyables Belgian Tornados !

Le relais mixte termine 8e

Jonathan Sacoor eut à peine le temps de souffler : le Brabançon devait enchaîner avec un second 400m pour conclure le travail du relais mixte qu'il composait avec Julien Watrin, Lucie Ferauge et Hanne Claes. La jeune Brabançonne s'est rabattue en 3e position avant de se faire dépasser par une concurrente, Claes conservant ensuite cette place non sans mal. Sacoor paya, enfin, logiquement l'enchaînement des courses, terminant au petit trot à la 8e place en 3.25.74.  Une expérience inestimable, malgré tout, pour ce relais qui a assurément un avenir... olympique!