Les Invictus Games, une compétition sportive organisée par le prince Harry qui opposera jusqu'à dimanche des centaines de soldats blessés venant du monde entier, se sont ouverts mercredi à Londres.

Le prince Harry, qui a servi à deux reprises en Afghanistan, est le principal instigateur de ces quatre jours de compétition où seront représentées neuf disciplines.

La compétition réunira au parc olympique plus de 400 militaires blessés, des vétérans ou des soldats servant toujours sous les drapeaux, venant de 13 pays, tels l'Afghanistan, la France, l'Italie ou les Etats-Unis.

© AFP

L'idée, "c'est de soutenir ces personnes qui se sont engagées pour servir leur pays", selon le prince Harry, pilote d'hélicoptère Apache qui a servi en Afghanistan, et dont l'image publique devrait gagner en notoriété avec l'organisation de ces jeux, alors qu'il fêtera lundi ses trente ans. "Je commence seulement à me rendre compte du défi que cela représente pour ces hommes et ces femmes, et mon admiration pour leur capacité à surmonter leurs blessures est sans bornes", a déclaré le prince Harry à la cérémonie d'ouverture des jeux. "Chacun d'entre vous est venu de loin, et c'est déjà une immense performance que de vous trouver aujourd'hui sur la ligne de départ. Vos parcours personnels nous émeuvent, nous inspirent et nous enseignent l'humilité. Vous êtes la preuve que rien n'est impossible dès lors qu'on en a la volonté". Bienvenue aux Jeux, bienvenue aux Invictus!, a-t-il souligné.

© AFP

Parmi les neuf compétitions qui opposeront les militaires, hommes et femmes, blessés, handicapés ou malades, figurent le rugby-fauteuil, l'athlétisme, le tir à l'arc ou encore la natation.

Les épreuves débuteront jeudi. Les jeux s'achèveront dimanche avec un concert du groupe de rock américain Foo Fighters, devant 26.000 personnes.

Le prince Harry s'est déjà engagé à plusieurs reprises aux côtés des blessés de guerre. En décembre, il avait participé à une randonnée au Pôle Sud dans le cadre d'une course humanitaire opposant trois équipes de soldats blessés.

© REPORTERS

Les Invictus Games ont reçu jeudi le soutien des acteurs Brad Pitt, Logan Lerman et Jon Bernthal ainsi que du réalisateur David Ayer, tous réunis pour le film de guerre "Fury". "Ayant incarné l'équipage d'un char, nous voulons montrer notre soutien aux Invictus Games et aux soldats blessés", a déclaré Brad Pitt, aux côtés de ses trois camarades, dans une vidéo diffusée sur YouTube.

La cérémonie d'ouverture, suivie par 6.500 spectateurs, s'est déroulée à l'ombre du stade olympique. Le prince Harry a été rejoint sur scène par son frère le prince William, leur père, le prince Charles et leur belle-mère Camille. Kate, l'épouse enceinte du prince William, devait assister à la cérémonie, mais en a été empêchée en raison de nausées.

Le Premier ministre, David Cameron, de retour d'Écosse où il faisait campagne dans le cadre du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, a également assisté à la cérémonie.