Le groupe de travail chargé de préparer la candidature de la Flandre (et donc normalement de Bruxelles, capitale de cette région...) pour les Jeux olympiques en 2016 a été présenté hier par le gouvernement flamand. Soit trois mois après l'annonce par l'exécutif flamand de sa volonté d'organiser les Jeux sur son territoire. «Le gouvernement flamand a déjà prévu 250000 euros pour ce projet dans le budget 2004», a rappelé le ministre-président Bart Somers.

Le Ministre flamand des Sports, Marino Keulen, a rassuré ses homologues sur le caractère «non exclusif» de sa démarche, les assurant de sa volonté d'associer les autres Communautés au projet. Christian Dupont, Ministre en charge des Sports de la Communauté française, a néanmoins insisté sur le fait que, selon lui, seule une candidature «unique et solide de la Belgique» avait des chances d'aboutir.

Une première phase du projet comprend trois études de faisabilité, qui doivent être achevées pour avril de l'année prochaine. L'une d'entre elles sur la préparation des talents sportifs en vue de gagner des médailles a été commandée à la VUB. Les deux autres le sont au cabinet de consultance «Deloitte» qui doit calculer les coûts des Jeux en 2016 en Flandre, examiner les aspects financiers et organisationnels d'un tel événement et étudier son impact macro-économique. Un responsable de Deloitte a indiqué comme exemple que les JO 2004 d'Athènes ont créé 180000 emplois, dont 90000 devraient perdurer à l'issue des Jeux.

Une tête francophone

Le groupe de travail est composé de quatre personnes, dont le coordinateur est Rob Beenders, organisateur principal en 2002 du championnat du monde de cyclisme sur route à Zolder. Les autres membres sont: Maggy Vincke (soutien administratif), Jos Verschueren (communication), et Philippe Housiaux, chargé de déterminer les choix stratégiques. Ce Bruxellois francophone de 56 ans, patron de l'agence de communication Dialogic, président de la Ligue francophone d'athlétisme, aura donc une part active dans l'aventure. Il co-dirigera en effet la «task force» chargée d'encadrer les deux études confiées au bureau de consultance. Il travaillera en étroite collaboration avec Rob Beenders, un Limbourgeois de 24 ans employé au cabinet Keulen, et a été choisi pour son savoir-faire en matière d'organisations sportives et d'études de faisabilité.

Les candidatures pour les JO 2016 doivent être introduites avant juin 2007 au Comité International Olympique (CIO). La ville chargée d'organiser les jeux est désignée en juin 2008.

© Les Sports 2003