Malgré une blessure au genou, Ivica Kostelic a remporté sa première victoire de la saison en Coupe du Monde, lors du slalom disputé hier soir à Madonna di Campiglio. Le Croate n'était pourtant que sixième à l'issue de la première manche. Irréprochable dans la seconde, le champion du monde de la discipline s'est imposé avec 31 centièmes d'avance sur l'Italien Giorgio Rocca et 42 centièmes sur l'Autrichien Manfred Pranger, meilleur temps de la première manche.

«Alors que j'étais dans la partie médiane, j'ai senti un craquement et une vive douleur. J'ai bien peur que ma saison soit compromise», a-t-il cependant déclaré. «Il n'y a pas de joie dans cette victoire. Nous allons faire des examens, mais j'ai un mauvais pressentiment», a ajouté le skieur de 26 ans, dont la courte carrière a déjà été émaillée de nombreuses blessures.

Le Français Jean-Pierre Vidal, champion olympique, n'est pas parvenu à se qualifier pour la deuxième manche, tandis que l'Américain Bode Miller n'était même pas qualifié pour cette épreuve dans sa discipline de prédilection.

De son côté, la triple championne olympique croate Janica Kostelic, absente depuis le début de saison en raison de problèmes à la thyroïde, sera aujourd'hui une des ouvreuses du slalom féminin de Coupe du monde disputée dans cette même station italienne. A 21 ans, la tenante du grand globe de cristal et de celui du slalom avait subi également une quatrième opération au genou droit.

Il y a une semaine, Ante Kostelic, père et entraîneur de la championne, avait annoncé que Janica avait fait son retour sur les pistes à Hinterfux, en Autriche.

Les problèmes thyroïdiens, découverts en septembre, s'étaient aggravés en novembre, au point que les médecins avaient prévenu que des efforts physiques trop intenses pourraient être fatals.

© Les Sports 2003