Pour connaître l'origine du longboard, il faut tout d'abord se mettre dans l'esprit des surfeurs californiens. Au début des années '60, à force de glisser sur l'océan durant la haute saison, le manque de vague se faisait de plus en plus sentir durant le reste de l'année. C'est pourquoi ces surfeurs ont inventé le skateboard. Plus précisément, ils ont poussé à ce que ce sport se redécouvre.

En effet, si on remonte à 1900, l'ancêtre du skateboard avait déjà été inventé. Il consistait à une planche sommaire munie de quatre roues et d'un guidon. Au fil du temps, la planche de skateboard a subi des modifications qui ont contribué au développement de la discipline.

Dans un premier temps, deux surfeurs, Mickey Muñoz et Phil Edwards, ont donné un grand coup de pouce au skateboard en inventant en 1961 la planche que l'on connaît sous sa forme actuelle. Mais les roues sont en argile...

Malgré ce petit détail, il s'agissait d'une belle avancée. En 1964, la planche arrive en Europe. Le surfeur Joël de Rosnay ramène dans ses bagages le premier skateboard importé des Etats-Unis. "Ce dernier participait à une compétition de surf en Californie et a rencontré à cette occasion Mickey Muñoz et Phil Edwards. Ces derniers lui font cadeau de leur modèle juste avant qu'il ne reparte pour la France", nous explique Pappy Boyington, longskater parisien.

En 1973, l'innovation la plus importante fait son apparition. On l'a doit à un autre surfer: Frank Nasworthy. En visitant l'usine de plastique d'un de ses amis, Franck N. a eu l'idée de fabriquer des roues en uréthane, une sorte de plastique pour le skateboard, une révolution.

Sous le bitume, la plage

Grâce à toutes ces innovations, le skateboard a permis aux surfeurs californiens de retrouver les joies de la glisse hors de l'eau. Néanmoins, les surfeurs n'étaient pas rassasiés pour autant. Toujours dans les années '70, ils passent à la vitesse supérieure et inventent le longboard aussi connu sous le nom de “longskate”.

Cette planche magique leur procure enfin des sensations vraiment comparables à celles du large. La courbure des longboards laisse ces surfeurs libres de basculer d'un côté et de l'autre de la planche lors des virages. Cependant, le longboard tombe rapidement aux oubliettes durant les années '80.

En ce qui concerne la popularisation de ces nouveaux sports de glisse, ce n'est que vers la fin des années '70 que le skateboard perce en France. Et comme tout vient à point à qui sait attendre, le longboard arrivera enfin en force aux Etats-Unis, puis en Europe au début des années '90.

Depuis lors, les pays ayant le plus développé la discipline sont les Etats-unis et le Canada. Mais la France se défend bien. Grâce aux pratiquants et asssociations, elle a multiplié les événéments d'envergure. Un championnat français de descente a d'ailleurs été mis en place depuis 2002. Depuis deux, trois ans, le longboard a nettement évolué, surtout en ce qui concerne le matériel.

En fin de compte, dans l'imaginaire collectif, ce sport reste lié aux côtes californiennes et à ses surfeurs insatiables de glisse. Au début, les longboardeurs se baladaient surtout le long des plages. Maintenant, ils ont trouvé de nouveaux terrains de jeu comme la montage ou la jungle urbaine.