Les New England ont remporté le Super Bowl 2004 grâce à une victoire sur Carolina (32-29). Pour Adam Vinatieri et Tom Brady, les finales du Super Bowl se suivent et se ressemblent: comme en 2002, le premier a offert la victoire aux New England Patriots dans les ultimes secondes, comme en 2002, son compère est reparti avec le trophée de meilleur joueur (MVP) de la grand-messe du football américain, dimanche à Houston.

Alors que les Patriots et les Carolina Panthers étaient à égalité 29 à 29, qu'il restait quatre secondes à jouer et qu'Adam Vinatieri s'emparait de la balle aux 41 yards, les spectateurs ont eu l'impression de revivre un moment qu'ils avaient déjà vécu, en suivant le ballon que le botteur de New England avait levé très haut dans le ciel texan. Vinatieri venait de crucifier les Panthers, comme il l'avait fait face aux Saint Louis Rams.

Mais le héros du match et MVP de la rencontre est son équipier et quarterback Tom Brady qui, grâce à trois passes conclues par des touch-down, a permis à son équipe de mener au score, puis de renverser la situation dans une finale qui restera comme une des plus belles de ces dernières années. Deux records ont d'ailleurs été battus durant la rencontre. Pendant les 27 premières minutes de jeu, le score est, en effet, resté vierge, du jamais vu. Et en deuxième mi-temps, l'alter ego de Brady à Carolina, Jake Delhomme, délivrait une passe monumentale au réceptionneur Muhsin Muhammad pour un touch-down de 85 yards, le plus long de l'histoire du Super Bowl.

L'événement a été suivi par quelque 85 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis et... 300 millions de Chinois. Comme toujours, cette finale a également été l'occasion d'un énorme show à la mi-temps. Un incident mémorable s'y est d'ailleurs produit. Justin Timberlake, qui chantait en duo avec Janet Jackson, a terminé sa prestation en arrachant une partie des vêtements de la chanteuse, dévoilant partiellement la poitrine de la star. CBS, qui diffusait la rencontre, a immédiatement coupé la retransmission. Ce n'est qu'à la fin de la rencontre que la chaîne a présenté ses excuses au public.

(avec AFP)

© Les Sports 2004