L'édition 2007 du CSIO d'Hickstead ne restera probablement pas dans les annales du concours. Et pour cause, victime de la concurrence du prochain championnat d'Europe de Mannheim (14-19 août), le rendez-vous britannique se retrouve privé de la quasi-totalité du gratin mondial du saut d'obstacles.

"A deux semaines du championnat d'Europe, personne ne souhaite prendre des risques", explique sans détour Lucien Somers, le chef d'équipe belge qui alignera lui aussi des "seconds couteaux", cet après-midi, lors de l'épreuve de la Coupe des nations Super League.

Par rapport aux compétitions précédentes, les Jos Lansink, Philippe Le Jeune, Patrick Mc Entee, Dirk Demeersman et autre Marc Van Dijck ont ainsi laissé la place à Jan Motmans, Vincent Lambrecht, Dominique Hendrickx et Koen Vereecke - le champion de Belgique en titre -, quatre cavaliers que l'on a moins (ou pas du tout) l'habitude de voir à ce niveau.

"Cela ne m'empêche pas d'espérer un bon résultat", insiste Lucien Somers en rappelant que certains, comme Koen Vereecke et Vincent Lambrecht, ont déjà participé à des CSIO par le passé. "Les chevaux ont très bien sauté jeudi mais c'est clair que le programme sera plus difficile vendredi. Malgré l'absence des meilleurs cavaliers, cela restera un parcours de la Super League."

La prudence pour Guéry

C'est notamment ce qui a décidé Jérôme Guéry de rester en Belgique. Le jeune Brabançon avait effectivement été sélectionné mais a finalement décidé de s'abstenir. "Je monte un nouveau cheval, Tokade de Kalvarie, depuis trois mois et les résultats sont très encourageants, signale le Rebecquois. Seulement, le week-end dernier, il n'a que moyennement bien sauté dans le Grand Prix de Royan et j'ai pris la décision, avec le sélectionneur et mon entraîneur, Stanny Van Paesschen, de ne pas me rendre à Hickstead. J'étais très honoré d'être sélectionné. Je ne m'y attendais pas du tout. Mais, je ne désire pas prendre le risque de casser mon cheval. Nous ne sommes pas encore totalement prêts mais j'espère que d'autres opportunités se présenteront à l'avenir..."

La Belgique s'élancera en troisième position derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Dominique Hendrickx ouvrira les hostilités et sera suivi, dans l'ordre, par Jan Motmans, Vincent Lambrecht et Koen Vereecke.