Usain Bolt sera la tête d'affiche du Mémorial Van Damme vendredi au stade Roi Baudouin, parmi les 20 athlètes ayant récolté ensemble 59 médailles aux Mondiaux de Moscou. Le sprinter jamaïcain, qui en a trustés trois, en or, sur 100, 200m et 4x100m, a finalement choisi le 100m pour sa 6e apparition sur la piste du Van Damme.

Non pas parce que "c'est plus court", a-t-il lancé en boutade mercredi à son hôtel à Bruxelles, avouant sa fatigue d'une saison chargée. Il ne faut pas s'attendre à un record du monde, mais Wilfried Meert, l'organisateur du meeting, flaire un chrono de 9.8, vu les conditions météos au beau fixe et la piste toujours aussi bonne.

"Bien sûr, je vais essayer de courir le plus vite possible", a juré Usain Bolt, 26 ans, qui a pris sa décision de courir le 100m la semaine dernière. "Mais je vais rester bien concentré surtout. Les athlètes fatigués doivent faire d'autant plus attention pour éviter tout risque de blessure. Il faut rester très prudent, c'est pour cela qu'à l'entraînement, on ne pousse pas outre-mesure."

Le Jamaïquain adore le Memorial Van Damme et avoue aussi que son énergie et son adrénaline lui vient du public. "Il y a des jours où tu te lèves et c'est la grande forme, d'autres moins. Mais en tous les cas, l'ambiance durant la course t'aide beaucoup. Au Van Damme, le public est exceptionnel, j'adore, c'est très excitant. Je vais donner le maximum et essayer de faire le show", se réjouit-il pour sa dernière course de la saison.

"Plus de piste d'athlétisme à Bruxelles ? Je suis choqué !" 

La rumeur d'un nouveau stade à Bruxelles sans piste d'athlétisme, et donc, avec le risque de voir le Mémorial Van Damme faire partie de l'histoire a secoué le milieu mondial de l'athlétisme, a confirmé Wilfried Meert, mercredi à Bruxelles. Une nouvelle qui est parvenue aux oreilles d'Usain Bolt. "Je suis choqué et c'est ridicule", a réagit le sprinter jamaïquain.

Alors que des réunions se sont tenues mardi à Bruxelles sur le dossier d'un nouveau stade bruxellois, Usain Bolt a avoué "ne pas comprendre" que l'on puisse envisager de ne pas y mettre une piste d'athlétisme pour pérenniser le Mémorial Van Damme. "Tous les athlètes au monde veulent venir au Van Damme. Le public est fantastique, la piste est très rapide. L'ambiance est exceptionnelle", a rajouté le Jamaïquain qui courra vendredi pour la 6e fois au Mémorial Van Damme. "C'est un endroit où tu reçois beaucoup d'énergie, c'est vraiment ridicule. Oui, j'aime bien le foot", avoue encore ce supporter de Manchester United, "mais la piste c'est ma vie, je ne comprends pas."

"C'est vrai que beaucoup dans le milieu viennent me trouver et me demander ce qu'est cette rumeur", explique encore Wilfried Meert. "Le tam-tam a fait son effet, personne ne veut y croire."