Omnisports

Fanny Lecluyse s'est qualifiée pour la finale du 200 m brasse des championnats du monde de natation (grand bassin) jeudi à Gwangju, en Corée du Sud.

La Mouscronnoise a amélioré d'un centième son record de Belgique grâce à un temps de 2:23.76 (AR: 2:23.77), le 6e temps des demi-finales.

La Russe Yuliya Efimova s'est montrée la plus rapide des seize demi-finalistes grâce à un temps de 2:21.20. La finale se déroulera vendredi lors de la session du soir en Corée du Sud, en début d'après-midi en Belgique.

Jeudi matin en séries, la nageuse des Dauphins Mouscronnois avait réussi le 7e temps en 2:25.05. En demies, elle est parvenue à améliorer son record de Belgique, qui datait des Mondiaux de Kazan, le 6 août 2015.

Fanny Lecluyse, 27 ans, assurée d'être aux Jeux olympiques de Tokyo l'année prochaine, avait été battue en barrage pour la finale du 100 m brasse face à l'Italienne Aianna Castiglioni mardi, après avoir battu le record de Belgique en demi-finales (1:06.97). Elle disputera encore le 50 m brasse mardi.

Fanny Lecluyse avait décroché la médaille de bronze du 200 m brasse des Mondiaux en petit bassin à Hangzou, en Chine.

Lors de la session matinale à Gwangju, Valentine Dumont a été éliminée en séries du 100 mètres nage libre malgré un nouveau record de Belgique en 54.90. Première nageuse belge sous les 55 secondes, elle efface ainsi des tablettes son précédent record de 55.33 établi en mai à Anvers. La pensionnaire du Namur Olympique Club, 19 ans, a signé le 27e temps des séries.