La championne du monde en titre la Slovène Ilka Stuhec a conservé sa couronne à l'issue de l'épreuve-reine du ski alpin, la descente, dimanche à Are en Suède.

La Suissesse Corinne Suter est montée sur la 2e marche du podium à 23/100es de secondes. Elle avait occupé la 3e marche du Super-G mardi. La diva du ski alpin l'Américaine Lindsey Vonn met un terme à sa superbe carrière en se parant de la médaille de bronze, à 49/100es. Comme la veille dans la descente masculine, la piste a été raccourcie (de 556 m) en raison du brouillard et ne présentait plus qu'une distance de 1670 mètres, la plus courte de l'histoire des championnats du monde.

Stuhec, 8e du Super-G à Are mardi, est la première à conserver son titre en descente depuis trente ans et la Suissesse Maria Walliser, couronnée en 1987 et 1989. Elles ne sont que cinq à avoir réussi cette performance. Les Autrichiennes Trude Jochum-Beiser (1950-52), Christl Haas (1962-64) et Anne-Marie Moser-Pröll (1978-80) avaient été les premières. La Slovénie a remporté les trois derniers titres de descente féminine, Tina Maze avait enlevé celui attribué en 2015 à Vail.

Lindsey Vonn, lauréate de quatre Coupes du monde générales (2008, 2009, 2010 et 2012) et de 8 globes de descente, a pris dimanche son ultime départ. L'Américaine a décroché deux titres de championne du monde (Super-G et descente) enlevés en 2009 à Val d'Isère. Elle a aussi été sacrée championne olympique de descente à Vancouver en 2010 et encore décroché le bronze dans cette épreuve en 2018 à Pyeongchang. La native du Minnesota, il y a 34 ans, a remporté le record - chez les dames - de 82 épreuves en Coupe du monde. La dernière remonte au 14 mars 2018 lors de la descente de ... Are. Elle a décidé quitter le grand cirque blanc en raison des nombreuses blessures qui ont marqué sa carrière et encore cette saison. Le légendaire Ingemar Stenmark, 86 victoires en Coupe du monde, était présent et a remis un bouquet de fleurs à celle qui possède le plus de succès chez les dames.

Samedi, une autre légende du ski alpin, le Norvégien Aksel Lund Svindal avait lui aussi réussi ses adieux à la compétition. Il avait terminé 2e de la descente masculine à 2/100es de son compatriote Kjetil Jansrud.