L'athlète belge a réalisé un jet à 66m90 et offre sa première médaille à la Belgique dans ces championnats du monde.

Philip Milanov a décroché la médaille d'argent du concours du lancer du disque des championnats du monde d'athlétisme, samedi à Pékin, où il a battu son record de Belgique.

Le Brugeois a terminé 2e avec un lancer à 66m90, effaçant des tablettes son précédent record de Belgique de 66m66 établi le 8 août dernier à Kesselo-Lo.

Le Polonais Piotr Malachowski avec un lancer à avec un lancer à 67m40. Un autre Polonais, Robert Urbanek, prend la médaille de bronze (65m18).

Philip Milanov, 24 ans, offre à la Belgique une cinquième médaille aux Mondiaux d'athlétisme, la première en argent. Avant lui, William Van Dijck (3e du 3000 m steeple en 1987 à Rome), Mohammed Mourhit (3e du 5000 m en 1999 à Séville), le relais 4x100 m féminin (3e en 2007 à Osaka) et Kevin Borlée (3e du 400 m en 2011 à Daegu) avaient décroché une médaille de bronze.


Kevin Borlée, le plus rapide relais en séries du 4X400m...

Kevin Borlée a réussi le relais le plus rapide des séries du 4X400m parmi les 8 finalistes samedi matin aux championnats du monde d'athlétisme, à Pékin, Chine, a communiqué l'IAAF, la fédération internationale d'athlétisme.

Kevin Borlée a couru en 43.78, soit le tour de piste le plus rapide, ponctuant le relais belge avec au bout un nouveau record de Belgique en 2:59.28, synonyme d'une qualification pour la finale dimanche à 14h25.

Dylan Borlée a couru son 400m en 45.9, Jonathan Borlée en 44.2 et Antoine Gillet en 45.48, a encore communiqué l'IAAF. Kevin Borlée a devancé sur les tablettes le Trinidadéen Lalonde Gordon (43.82).


Le relais 4x100 mètres féminin a été remporté par la Jamaïque.

La Jamaïque n'a connu aucune difficulté et a survolé la finale du 4x100m en 41"07 (record des Championnats). Les Etats-Unis terminent deuxièmes en 41"68 et la médaille de bronze revient à Trinidad-et-Tobago (42"03).


La Bélarusse Marina Arzamasova est devenue championne du monde du 800 m, en s'imposant en 1 min 58 sec 03/100e à l'issue d'un sprint serré, devant la Canadienne Melissa Bishop (1:58.12) et la tenante du titre kényane Eunice Sum (1:58.18), samedi soir à Pékin.

Championne d'Europe 2014 à Zurich, Arzamasova, 27 ans, a de qui tenir puisque sa mère défunte avait détenu le record du Bélarus.

Arzamasova a placé sa pointe de vitesse au bon moment et résisté au retour de Sum, alors que Bishop, très en vue en séries et demi-finales, a confirmé avec sa médaille d'argent les bons Championnats de l'équipe canadienne.

Les trois premières ont nettement émergé dans le final, la Marocaine Rababe Arafi terminant au pied du podium en 1 min 58 sec 90/100e.


Décathlon: titre et nouveau record du monde pour Ashton Eaton, Thomas Van der Plaetsen termine 14ème.

Thomas Van der Plaetsen a terminé 14e du décathlon des championnats du monde d'athlétisme, samedi à Pékin. Il a totalisé 8035 points, en-dessous du minimum olympique (8100 pts).

L'Américain Ashton Eaton a conservé son titre mondialen établissant un nouveau record du monde avec 9045 points.

Avec six pts de plus que son précédent record datant de 2012, Eaton, champion olympique 2012, a devancé le Canadien Damian Warner (8695 pts) et l'Allemand Rico Freimuth (8561 pts).

Niels Pittomvils prend la 22e place avec 6678 points.


Le Britannique Mo Farah a conservé son titre sur 5000 m et s'offre du même coup un nouveau doublé 5000/10.000 m à l'occasion des Mondiaux-2015 d'athlétisme, samedi à Pékin.

Farah s'est imposé en 13 min 50 sec 38/100e, devant le Kényan Caleb Ndiku (13:51.75) et l'Ethiopien Hagos Gebrhiwet (13:51.86).

Le Britannique, âgé de 32 ans, dans la tourmente ces dernières semaines en raison des suspicions entourant les méthodes d'entraînement de son entraîneur américain Alberto Salazar, s'offre un nouveau doublé après ceux des jeux Olympiques 2012 et des Mondiaux-2013.

Farah, d'origine somalienne, compte désormais cinq titres mondiaux, puisqu'il avait également remporté le 5000 m des Mondiaux-2011 à Daegu.

Il rejoint ainsi au palmarès l'Ethiopien Kenenisa Bekele en tant que fondeur le plus titré aux Championnats du monde.

Le Britannique a pris les choses en mains à compter des 3000 m, se plaçant en tête pour imprimer le rythme.

Sûr de sa force, le sprint, l'arme absolue du demi-fondeur long, Farah a cependant dû laisser passer le Kényan Caleb Ndiku en tête aux 4000 m.

Le dernier tour d'anthologie, où Ndiku a poussé Farah dans ses derniers retranchements, a débouché sur une incroyable accélération de Farah dans les 100 derniers mètres pour aller souffler la victoire.

Toute rage dehors, le Britannique a alors hurlé sa joie en franchissant la ligne.


Hauteur dames: Kuchina la nouvelle reine de l'école russe

La Russe Maria Kuchina a été sacrée championne du monde de la hauteur au nombre d'essais, devant la revenante croate Blanka Vlasic et une autre Russe, la championne olympique Anna Chicherova, toutes trois ayant franchi 2,01 m, samedi soir à Moscou.

La domination russe se poursuit donc aux Mondiaux, avec la jeune Kuchina, 22 ans, qui succède à Svetlana Skholina, titrée en 2013 à Moscou devant son public mais absente sur blessure en Chine, et Chicherova, championne du monde 2011.