La Limbourgeoise de 19 ans a, brillamment, conservé son titre aux barres asymétriques, ce samedi, à Stuttgart...

Après avoir brillamment participé à la qualification de l’équipe féminine belge pour les Jeux de Tokyo, Nina Derwael a décroché, ce samedi, à Stuttgart, un deuxième titre mondial d’affilée aux barres asymétriques ! Qualifiée pour la finale avec la meilleure note (15,141 pts), confirmée lors du concours général (15,200 pts) où elle s’est classée cinquième, la Limbourgeoise de 19 ans a parfaitement tenu son rang de grandissime favorite sur cet agrès, dont un mouvement porte d’ailleurs son nom, le « Derwael ».

Double championne d’Europe (2017, 2018) et tenante du titre mondial (2018), Nina a ainsi effacé de la plus belle manière sa contre-performance des Jeux européens, en juin, à Minsk, où elle avait chuté et terminé quatrième sur son agrès de prédilection. Mais elle avait, néanmoins, déjà prouvé son caractère de championne en décrochant le titre européen à la... poutre. Un exercice pour lequel elle n’est pas qualifiée lors de ce Mondial, au contraire du... sol, dont la finale est prévue ce dimanche, à 15h25 !