Norvège et Allemagne ont visé juste

Omnisports

AFP

Publié le

L’Allemande Andrea Henkel a surpris les favorites pour devenir championne olympique du 15 km individuel de biathlon, lundi à Soldier Hollow.

Avec un temps de 38 minutes 42 secondes et 6/10e et une seule faute au tir, la jeune Allemande (24 ans) a devancé la Norvégienne Liv-Grete Poirée, de 7 secondes et 9/10e et la Suédoise Magdalena Forsberg, de 39 secondes et 2/10e, cinq fois vainqueur de la Coupe du monde mais qui remporte sa première médaille olympique.

Dans des conditions idéales, avec une neige dure, un soleil éclatant et un vent quasi nul, Henkel, seulement deux fois troisième et une fois deuxième en Coupe du monde cette saison, a réussi une course parfaite en skiant vite malgré un petit gabarit (1,58 m et 49 kg) et en concédant une seule minute de pénalité, lors de son premier tir debout.

Partie avec le dossard N.26, la Rouquine, quadruple championne du monde juniors en 1996 et 1997, a pu attendre patiemment dans l’aire d’arrivée ses concurrentes en laissant couler quelques larmes en réalisant la portée de son exploit.

Car derrière elle, les favorites ont cédé une à une. Les premières ont été ses compatriotes. Karin Apel, championne olympique du relais et troisième en sprint à Nagano, a totalement raté son tir debout (5 fautes sur 10) pour se classer 18e, et Uschi Disl, triple médaillée à Nagano, termine 12e à cause de quatre fautes dont trois sur le dernier tir.

A 27 ans, Poirée, qui restait sur quatre victoires consécutives, a cédé sur un tir manquant en début de parcours, et Forsberg (34 ans) a craqué avec deux erreurs sur son dernier tir.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous