Le stage multidisciplinaire organisé par le Comité olympique et interfédéral belge (COIB) du 8 au 23 novembre à Pretoria, en Afrique du Sud, a été annulé, a confirmé Luc Rampaer, le responsable de la communication du COIB.

Ce stage déjà organisé l'an dernier au même endroit, à la satisfaction générale, était notamment destiné à créer un esprit d'équipe entre tous les sélectionnés belges pour les JO d'Athènes de 2004.

«Nous avons décidé, après une longue réflexion, de renoncer à l'organiser, a expliqué Luc Rampaer. Parce que beaucoup de fédérations sportives ont opté pour un entraînement sportif spécifique. Ainsi, le judo après ses mauvais résultats aux Mondiaux d'Osaka, se rendra au Japon. D'autres fédérations suivront cet exemple. Certains sportifs nous ont fait savoir qu'ils ne pouvaient venir parce qu'ils devaient encore disputer des épreuves pour réussir leurs critères de sélection.»

Un stage se tiendra bien à Pretoria mais seulement quelques athlètes belges y prendront part. La Ligue royale belge d'athlétisme s'y rendra à ses frais avec ses athlètes pour profiter de l'altitude de 1600 m idéale pour s'entraîner. «Il reste des places pour les autres fédérations», a ajouté Luc Rampaer.

Outre qu'on ne se lasse pas de s'étonner de l'attitude de certains athlètes qui ne donnent pas toujours le gage d'un sérieux à toute épreuve dans l'approche de la discipline, on peut aussi se demander quel pouvoir de décision possède encore le COIB en regard des intérêts personnels et collectifs.

Quoi qu'il en soit, on y verra déjà plus clair mardi prochain quand le COIB fera connaître une première liste des athlètes sélectionnés pour les Jeux olympiques d'Athènes 2004.

Actuellement, seuls les concurrents de la liste dite «A» (il y en aussi une «B» et une «C») sont sûrs de se retrouver à Athènes du 13 au 29 août prochains.

Pour rappel, il s'agit des pistards Gilmore et Mechelen, des vététistes Meirhaeghe et Paulissen, des escrimeurs Gohy, Pichon (Luc et Marc), Vanelshander, les judokas Vandecaveye et Taymans, les cavaliers Lansink, Philippaerts, Lejeune, Postelmans et Van Paesschen, les tenniswomen Clijsters et Henin-Hardenne, le tennisman Malisse, le pongiste Saive, la triathlète Smet et les marins Bergmans et Godefroid. Les autres doivent encore convaincre.

© Les Sports 2003