Le Français Sébastien Loeb (Citroën Xsara) a remporté le Tour de Corse, comptant pour le championnat du monde des rallyes, pour la deuxième année consécutive, dimanche à Ajaccio, devant le Finlandais Marcus Grönholm (Ford Focus RS) et l'Espagnol Dani Sordo (Citroën Xsara).

François Duval (Skoda Fabia) avait été contraint à l'abandon dans la dernière spéciale (ES8) de samedi. Stéphane Prévot, co-pilote de Stéphane Sarrazin (Subaru Impreza) a pris la 8-ème place.

Sébastien Loeb, le double champion du monde, associé à son fidèle copilote monégasque, Daniel Elena, a signé ainsi la 23e victoire de sa carrière et la troisième consécutive cette saison, après le Mexique et la Catalogne. Il s'était déjà imposé en Corse en octobre dernier, à la fin du championnat 2005, en faisant le meilleur temps dans toutes les épreuves spéciales (12 sur 12).

En Corse, Loeb a contrôlé la course de bout en bout, raflant 6 temps scratch sur 12 et terminant avec 29 secondes d'avance sur Grönholm. Il n'a jamais été vraiment inquiété par le Finlandais, résigné samedi soir après avoir accumulé près de 40 secondes de retard sur le Français en deux jours de course. Pour l'honneur, Grönholm a signé les deux derniers temps scratch du rallye, dimanche matin.

Le podium est complété par Sordo. Le champion du monde junior de l'an dernier a confirmé en Corse, à 22 ans seulement, son statut d'étoile montante du rallye: 4e au Mexique, 2e en Catalogne et 3e en Corse, comme au classement provisoire du Championnat du monde.

Au Championnat du monde des pilotes, Loeb devance désormais Grönholm de onze points, grâce à trois victoires et deux deuxièmes places en cinq courses. Une marge confortable avant une série de trois rallyes sur terre (Argentine, Sardaigne et Grèce) qui devraient permettre à ses rivaux de contester plus facilement sa suprématie.

Théoriquement.