Miami et sa vedette LeBron James, battus en finale NBA la saison passée par les Mavericks de Dallas, ont pris une petite revanche en dominant très largement les Mavericks dans leur salle (105-94), dimanche lors de la journée d'ouverture de la saison 2011-2012.

James s'est fendu de 37 points, 10 rebonds et 6 passes décisives devant les 20.000 spectateurs de l'American Airlines Center, qui retiendront surtout la cérémonie en l'honneur des champions en titre organisée avant le match.

Comme le veut la tradition en NBA, les Mavericks ont reçu leur bague de champion en titre lors du premier match de la saison. Ce cadeau est arrivé à temps pour Noël mais avec deux mois de retard sur le calendrier normal de la NBA car la saison a dû être amputée de 16 matches par équipe en raison du lock-out qui a paralysé la Ligue du 1er juillet jusqu'à début décembre.

Peut-être sous le coup de l'émotion, les joueurs de Dallas ont été d'emblée cueillis à froid par des Heat qui étaient eux rentrés aux vestiaires pour ne pas assister à la cérémonie en l'honneur des Mavs.

Sous l'impulsion de James et Dwyane Wade (26 pts, 8 rbds), Miami menait de 15 points après le premier quart temps (32-17), de 21 à la mi-temps (62-41) et de 32 à la fin de la troisième période (97-65). Miami a alors pu faire souffler ses titulaires et a été dominé 29 à 8 dans le dernier quart temps.

Pour asseoir sa domination, le Heat a pris plus de rebonds (51 contre 31) et a bien mieux shooté que Dallas (49% de réussite contre 37%). Du côté des Mavericks, l'Allemand Dirk Nowitzki (21 pts à seulement 6 sur 15 aux tirs) n'a pas affiché la même forme que lors des finales, dont il avait été l'incontestable meilleur joueur (MVP). Et le nouveau venu Lamar Odom a été exclu pour des mots trop forts à l'encontre du corps arbitral.

Luol Deng offre la victoire à Chicago chez les Lakers

Chicago, finaliste de la Conférence Est la saison passée, a démarré la saison NBA sur les chapeaux de roue en arrachant la victoire chez les Lakers de Los Angeles (88-87), dimanche grâce à l'apport héroïque de Luol Deng dans la dernière minute.

Les Bulls, battus par Miami pour une place en finale NBA la saison passée, étaient menés de 6 points (81-87) à 55 secondes de la fin avec deux joueurs à cinq fautes (Joakim Noah, Richard Hamilton) après qu'un panier de Kobe Bryant eut porté son total pour le match à 28 points (mais 8 pertes de balle).

Deng, assisté de Derrick Rose, meilleur joueur (MVP) de la saison dernière, a joué un rôle majeur dans le renversement de situation: il a pris son propre rebond offensif après un tir à trois points raté et est allé marqué sous le panier avec un lancer franc en prime suite à une faute de Pau Gasol (84-87).

Sur l'action suivante, Deng a pris un rebond défensif après un shoot raté de Bryant avant de rentrer deux lancers francs après une faute de Bryant (86-87). Après un temps-mort des Lakers, le Britannique a effectué l'interception qui a permis à Rose d'inscrire un tir flottant magistral devant Gasol (88-87), à cinq secondes de la fin. Et sur la dernière possession de balle des Lakers, Deng est venu se payer le luxe d'un contre sur Kobe Bryant pour clore le match.

Bilan de ces 55 secondes de folie pour Deng: 5 points, 2 rebonds, 1 interception et 1 contre. Il a fini la rencontre avec 21 points et 7 rebonds. Rose, qui vient de signer une prolongation de contrat de cinq ans pour près de 100 millions de dollars, a ajouté 22 points et 5 passes pour les Bulls.

"C'est notre défense qui nous a remis dans le match", a commenté Rose, dont les équipiers ont été maladroits (40% de réussite), à l'image du pivot Joakim Noah (3 sur 12 aux tirs).

Les Bulls ont fait la course en tête en début de match et menaient de 7 points à la mi-temps mais ils ont perdu leur avance en troisième quart-temps.

New York bat Boston en ouverture de la saison NBA

Les New York Knicks ont remporté le premier match de la saison NBA, le championnat professionnel nord-américain de basket, dimanche dans leur salle du Madison Square Garden. Ils ont battu sur le fil les Boston Celtics 106-104.

Les Knicks l'ont emporté grâce à deux lancers francs réussis par un Carmelo Anthony des grands soirs (37 points/8 rebonds) dans la dernière minute. Du côté de Boston, c'est Rajon Rondo qui s'est montré le plus prolifique avec 31 points et 13 assists.

Quatre autres matches sont prévus dimanche: Dallas - Miami dans un remake de la finale de la saison dernière, LA Lakers - Chicago, Orlando - Oklahoma City et LA Clippers - Golden State Warriors.

Le début du championnat NBA a été retardé en raison du lock-out paralysant la ligue depuis juillet. La saison régulière a été réduite de 82 à 66 rencontres.