Alors que Los Angeles a conclu un accord avec le CIO concernant l'organisation des Jeux olympiques 2028, Paris peut se mettre à rêver aux JO de 2024. 

Rien n'est encore officiel. Le vote doit avoir lieu ce 13 septembre au Pérou, mais la candidature de Paris pour l'organisation des JO et des Jeux paralympiques en 2024 n'a jamais été en si bonne voie. L'heure est donc aux projections : quels sites parisiens pourraient accueillir les futures épreuves olympiques ?

Le Stade de France sous les projecteurs 

Selon BFM TV, le stade de France est bel et bien prêt pour accueillir les épreuves d'athlétisme et les cérémonies d'ouverture et de fermeture en 2024. Rénové à l'occasion de l'Euro 2016 de football, le stade sera, sans grande surprise, mis à contribution. A côté, le Parc des Princes pourra, lui, accueillir l'épreuve de football. 

© AFP


Pour le tennis, le site du célèbre tournoi de Roland Garros sera bien entendu utilisé. Il devrait être rénové d'ici 2024. 

© AP


Sur la liste, d'autres noms pourraient être mentionnés : le Centre de Water-Polo de Marville et la Halle Carpentier (boxe, badminton ou tennis de table) accueilleront plusieurs disciplines olympiques. 

Afin d'accueillir les épreuves de cyclisme, le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines semble le lieu idéal. Tout neuf, il a déjà accueilli les Mondiaux de cyclisme sur piste en 2015. 

© Wikipedia


Récente discipline olympique, le golf pourra se jouer sur le gazon de Saint-Quentin-en-Yvelines

Les JO, aux quatre coins de la ville

Paris pourra compter en outre sur ses lieux d'exception aux quatre coins de la capitale. Les épreuves du triathlon, le marathon ou encore la marche pourraient débuter au Trocadéro

© AFP


Le beach-volley se verra peut-être attribuer une place royale au pied de la Tour Eiffel, sur le Champ de Mars

© IPM


Un Château de Versailles, sportif ? 

Alors que le tir à l'arc serait placé aux Invalides et que le taekwondo se déroulerait au Grand Palais,  Versailles serait également mis à contribution. Les cyclistes olympiques pourrait en effet prendre place au Château de Versailles. Les épreuves équestres et le pentathlon seraient également organisés aux alentours. 

© Wikipedia


Marseille aura un rôle à jouer

Paris ne pouvant pas accueillir les épreuves de voiles, elles auraient lieu à Marseille. La qualité de l'eau et la Marina ont eu un poid favorable pour la candidature de la ville.