La dernière journée de ces Mondiaux de VTT à Livigno aura apporté deux nouvelles médailles dans l'escarcelle de la délégation belge. Comme à Kluisbergen au championnat d'Europe, il y a un mois à peine, le Trial s'est substitué au Cross-country pour nous faire vibrer. En effet, alors que l'on attendait au tournant Roël Paulissen, notre compatriote n'a pas répondu à l'attente. A sa décharge, il faut reconnaître que le limbourgeois a joué de malchance. Pourtant installé en première position sur la ligne de départ, il allait se faire enfermer pour rétrograder au-delà de la vingt-cinquième place et à près d'une minute au sommet de la première longue côte. Il plaçait à ce moment-là une accélération qui lui permettait de se rapprocher à quinze secondes du groupe de tête mais au moment de recoller, sa chaîne casse et le voilà obligé de courir près de deux kilomètres pour effectuer la réparation. Dans l'affaire, ce sont plus de quatre minutes qui sont perdues et par la même occasion, la course à la médaille. Devant, Marco Bui et puis le suisse Ralph Naf ont dynamité la course et on retrouve derrière lui un petit groupe où l'on retrouve la plupart des favoris. À la mi-course, Julien Absalon prend le relais de son compatriote Martinez et Christophe Sauser est le seul à pouvoir le suivre. À l'entame du dernier tour, le français place une nouvelle bandrille et Sauser ne peut répondre. On croit la course jouée, mais le champion du monde en titre subit une crevaison, Sauser se rapproche mais l'instant où il va faire la conjonction, il crève à son tour. Le français reprend les devants pour ne plus les quitter jusqu'à l'arrivée. Un an après s'être imposé sur ses terres, le Vosgien confirme qu'il est bien le meilleur biker du monde. Christophe Sauser, vainqueur de la Coupe du monde franchit la ligne à une trentaine de secondes alors que José Hermida complète le podium. Côté féminin, nouvelle domination de l'épreuve pour Gunn-Rita Dalh, en tête de bout en bout de la course.

Avant le départ du Cross-country, la Belgique avait salué une première nouvelle avec la troisième place de Wesley Belaey en Trial pour les juniors. Pourtant le cadet des frères pouvait nourrir certains regrets par rapport à la médaille d'argent puisqu'en terminant à égalité de points avec l'anglais Savage, il était devancé au nombre des «zéro» réalisés sur zone. Le meilleur était à venir. Kenny Belaey entrait en piste et rapidement, on senti que le flandrien était dans un grand jour. À la fin du premier tour, notre compatriote occupait la première place devant le français Hermance pour un petit point et deux sur l'espagnol Ros Charral. La seconde partie allait s'avérer décisive. Kenny Beleay réalisait identiquement le même parcours avec deux fautes, ses adversaires reproduisaient les mêmes fautes. Et c'est sous un tonnerre d'applaudissements que les nombreux supporters belges qui avaient effectué le déplacement ont fêté le second titre de Belaey. Deux ans après la victoire remportée à Kaprun en Autriche. Après la médaille de Tim Wijnants, la Belgique enregistrait une troisième médaille. Un résultat identique à celui de Lugano, il y a deux ans.

Les principaux résultats

HOMMES

1. Julien Absalon (Fra) 2h07:34; 2. Christoph Sauser (Sui) à 0:18; 3. Jose Anonio Hermida Ramos (Esp) 0:54; 4. Fredrik Kessiakoff (Suè) 1:32; 5. Thomas Frischknecht (Sui) 4:15.

... 18. Roel Paulissen 7:46.

FEMMES

1. Gunn-Rita Dahle (Nor) 1h47.19; 2. Maja Wloszczowska (Pol) 1:49.28; 3. Petra Henzi (Sui) 1:50.26; 4. Marie Hélène Premont (Can) 1:51.33; 5. Sabine Spitz (All) 1:52.46.

ce dimanche après-midi, le sacre mondial. (EPA)

© Les Sports 2005