Les “Legend Boucles de Spa” ne cessent de grandir. 343 engagés, environ 300 partants, on a de nouveau battu tous les records. Au point que la ville d’eau, peu coopérante, déborde de partout. Et que les organisateurs se remettent à songer à émigrer ailleurs. Après tout, le “Dakar” se fait bien en Argentine.

En attendant, avec plusieurs dizaines de milliers de spectateurs attendus pour l’événement moteur incontestable de ce début de saison, cela va bouchonner sec dans un centre de Spa où les places de parking se feront aussi rares que les élans dans la forêt de Clémentine.

Il faut dire que cette année, le plateau est royal. D’un niveau cinq étoiles. Avec trois anciens champions du monde nordiques (les Suédois Stig Blomqvist et Bjorn Waldegaard ainsi que le Finlandais Ari Vatanen), deux autres vedettes étrangères du rang du Français François Chatriot (Mazda RX7 Gr. B), dernier lauréat étranger des “Boucles” en 1994, et du Finlandais Harri Rovanpera (Porsche 911 GR.B), lauréat du Rallye de Suède WRC en 2006.

Face au gratin étranger également composé de spectaculaires seconds couteaux britanniques, néerlandais ou français, on retrouvera quasi tous les grands noms belges d’hier d’aujourd’hui et de demain. A commencer par les “trois mousquetaires”, alias Patrick Snijers (il vise un 9e succès, le 3e consécutif en “Legend”), Marc Duez et Robert Droogmans. Mais aussi nos trois derniers ambassadeurs en WRC, Freddy Loix (Ritmo), François Duval (124 Spider) et Bruno Thiry, grand favori aux commandes de son Audi Quattro Gr.4.

Malgré le dégel de ces derniers jours, les conditions sur les routes reconnues hier restent très délicates, avec plusieurs plaques de glace, de neige et même une “Regularity Test” (celle sur les hauteurs de Ster) encore toute blanche. Les tractions intégrales seront donc avantagées.

Il faudra aussi compter avec de nombreux outsiders (impossible de tous les citer, mais ils sont une cinquantaine à viser le Top 10) parmi lesquels nos deux ex-(futurs ?) pilotes de F1, Bertrand Baguette et Éric van de Poele, les Cols père et fils en Fiat 131 Abarth en voiture ouvreuse et les “peoples” Koen Wauters et Gaëtan Vigneron.

Avec une affiche aussi variée, riche et alléchante qui ravira aussi bien les nostalgiques d’avant 1987 que les jeunes amateurs de glisse, pas un fan de rallye ne voudra manquer ce rendez-vous de légende à Spa.

© La Libre Belgique 2010