Le Suédois s'est attaqué à une barre à... 6,17m, ce mardi soir, à Düsseldorf

Ismael Debjani a pris la 2e place de la réunion d'athlétisme en salle de Düsseldorf, en Allemagne, mardi en 3:39.05 battant sa meilleure performance personnelle (3:39.91). L'athlète du CABW, 29 ans, termine derrière le Norvégien Filip Ingebrigsten, vainqueur en 3:36.32. Troisième des championnats du monde en plein air sur 1.500m à Londres, il signe la meilleure performance mondiale de l'année. La troisième place est revenue au Kenyan Vincent Kibet (3:39.49).

Michael Obasuyi a couru, lui, sa série sur 60m haies en 7.84, prenant la 4e place. Il ne s'est pas qualifié pour la finale lui qui disposait d'un chrono cette saison en 7.95 et dont le record personnel est fixé à 7.75.

Sur 1.500m, Elise Vanderelst a terminé 9e du 1.500 m en 4:10.33 pulvérisant de près de plus de dix secondes son record personnel (4.21.29) dans une course remportée par la Kenyane Beatrice Chepkoech, auteur de la meilleure performance de l'année en 4:02.09, nouveau record aussi du Kenya.

5,70m pour Broeders, 6,00m pour Duplantis

Côté belge encore, Ben Broeders, 24 ans, a passé une barre à 5m70 à son troisième essai après avoir passé 5m40 à sa troisième tentative aussi puis 5m55 à son premier essai. Il a manqué ensuite trois fois une barre placée à 5m80, ce qui aurait signifié un minimum olympique. En franchissant 5m75, il avait battu le record de Belgique le 29 janvier dernier à Cottbus, en Allemagne.


Le Louvaniste termine 4e d'un concours remporté par le Suédois Armand Duplantis, 20 ans, vice-champion du monde l'an dernier à Doha, qui aura franchi une barre à 6m00, la meilleure performance mondiale de l'année et nouveau record suédois. Dans un grand soir, le phénomène de la discipline a ensuite tenté de franchir 6,17m, une performance qui aurait constitué un nouveau record du monde. Et son deuxième essai est passé vraiment, vraiment près, « Mondo » enlevant la barre avec le bras alors qu’il était quasiment passé... Partie remise, sans doute !