Le sélectionneur Espoirs Jean-François de Sart a communiqué mercredi la liste des 26 joueurs retenus pour le stage que l'équipe olympique belge de football effectuera à Malte du 19 au 25 mai dans le cadre de sa préparation aux Jeux de Pékin. Cette liste servira de base à la sélection définitive des 22 joueurs qui sera communiquée le 15 juillet.

Des joueurs non repris pour le stage à Malte pourraient encore être appelés par la suite. Les clubs engagés dans les tours préliminaires de la Ligue des champions, comme le Standard, ne fourniront que deux joueurs maximum. Pour le Standard, le choix s'effectuera entre Marouane Fellaini, Landry Mulemo et Axel Witsel, le Soulier d'Or Steven Defour ne figurant pas sur la liste de Jean-François de Sart, qui a par contre appel à des Diables Rouges comme Vincent Kompany (Hambourg/All), Kevin Mirallas (Lille/Fra) ou Moussa Dembele (AZ/P-B).

Les joueurs âgés de plus de 23 ans (chaque pays peut en sélecionner trois à Pékin) et engagés en Ligue des champions ne seront pas non plus appelés. Les trois "vieux" du groupe sont Sepp De Roover (Groningue/P-B), Maarten Martens (AZ/P-B) et Sanharib Malki (Germinal Beerschot). Jean-François de Sart n'exclut pas de faire appel à d'autres joueurs, comme par exemple Timmy Simons (31 ans), le capitaine du PSV Eindhoven et des Diables Rouges.

"Cette sélection n'est pas définitive", explique de Sart. "Beaucoup dépendra de qui sera disponible. Nous espérons que tous les joueurs sélectionnés pour Malte seront disponibles pour les Jeux Olympiques, mais il faut attendre de voir comment les choses évolueront. Les Jeux, ce n'est que dans deux mois. La base de ce noyau est composée du groupe qui a décroché la qualification olympique l'année dernière à l'Euro Espoirs. Il manque quatre joueurs (Jonathan Blondel, Tom De Sutter, Nicolas Lombaerts et Thomas Vermaelen), mais ceux-ci sont blessés".

Selon de Sart, le stage à Malte a un double objectif: "D'un côté, nous voulons donner aux joueurs l'occasion de s'entraîner dans des circonstances comparables à Pékin. Nous effectuerons des tests sur base desquels nous pourrons travailler individuellement avec chaque joueur, par exemple via un programme d'entraînement individuel. Et d'un autre côté, nous voulons améliorer l'esprit de groupe", a conclu le sélectionneur Espoirs.