Les conditions étaient optimales, ce mercredi soir, au meeting de Montreuil, en France, et Cynthia Bolingo en a parfaitement profité ! Deuxième du 400m, la sprinteuse bruxelloise a, en effet, pulvérisé le record de Belgique de Kim Gevaert (51.45 en 2005) et décroché sa qualification olympique en signant un chrono de 50.75 alors que le minimum était de 51.35. Du grand art ! Le record personnel de Cynthia était, depuis les championnats d'Europe de Berlin en 2018, de 51.69, un chrono dont elle s'était approchée à 6 centièmes pour son premier 400m de l'année, le 21 mai dernier, à Dessau. Ce chrono de 50.75 réussi par la vice-championne d'Europe en salle 2019 constitue la deuxième performance européenne de la saison. Seule la Néerlandaise Femke Bol a fait mieux (50.56) cette saison.

"Je pourrais dire que je l'ai senti venir, mais ce n'est absolument pas le cas", a commenté Cynthia Bolingo à la presse après sa performance. "À l'entraînement, je courais plus vite que jamais, mais je n'avais pas vu venir le moment où j'irais aussi vite. J'ai réalisé d'un coup mon record personnel, battu le record de Belgique et atteint la limite olympique. C'est tellement bien. Je suis aussi la première Belge sous les 51 secondes. C'est simplement la soirée parfaite. Battre enfin le record de Kim Gevaert n'est pas seulement bien pour moi mais pour tout l'athlétisme belge. Cela démontre que nous continuons à faire des progrès."

"Cette qualification olympique est un soulagement incroyable", a-t-elle ajouté. "Au fond de moi, je me posais tout le temps la question de savoir si j'allais réussir à aller aux Jeux, car on ne peut jamais en être sûre en se basant uniquement sur les classements mondiaux. Maintenant, je ne dois plus les regarder."

À la hauteur, Nafi Thiam a, elle, remporté le concours avec un saut à 1,89m. La championne olympique de l'heptathlon n'a pas réussi à franchir une barre à 1,92m. Son concours dans le détail : 1,83m (0), 1,86m (X,0), 1,89m (0) et 1,92m (X,X,X).

Enfin, Elise Vanderelst s'est classée quatrième du 1500m en 4.07.81, le 5e chrono de sa carrière. Le minimum olympique dans cette épreuve est de 4.04.20.