Retief Goosen maître de l'Europe

Omnisports

Miguel Tasso

Publié le

Retief Goosen maître de l'Europe
© EPA

Et de deux! Le Sud-Africain Retief Goosen a remporté, dimanche, pour la deuxième année consécutive, l'Ordre du mérite européen. Au départ du Volvo Andalucia Masters, dernière épreuve de l'année sur le circuit européen, Goosen ne possédait que quelques longueurs d'avance sur l'Irlandais Padraig Harrington. Et le duel entre les deux hommes promettait beaucoup sur le somptueux parcours de Valderrama, à Sotogrande, dans le sud de l'Espagne.

Hélas!, les deux champions ne répondirent pas à l'attente. Etaient-ils tétanisés par l'enjeu ou, plus probablement, épuisés par une saison longue et éprouvante? Toujours est-il qu'ils ne luttèrent jamais pour les places d'honneur.

Jamais inquiété

A l'arrivée, au soir des quatre journées de compétition, Goosen termina à la 34e place à douze coups au-dessus du par tandis que son adversaire direct clôturait son chemin de croix à treize coups au-dessus du par! Même avec une mauvaise prestation finale, Goosen n'avait jamais été véritablement inquiété par son talentueux challenger.

Pour rappel, la victoire finale dans ce Masters andalou, disputé dans des conditions difficiles (grand soleil mais fort vent), revint aux vétérans Colin Montgomerie et Bernhard Langer.

A égalité après les 72 trous réglementaires (trois en-dessous du par), l'Ecossais et l'Allemand ne purent terminer leur play-off avant la tombée du jour et décidèrent de se partager les honneurs et les prix...

Le couronnement de Goosen n'est évidemment pas une surprise. Agé de 33 ans, le Sud-Africain fait partie, de longue date, des meilleurs joueurs du monde. Mais il n'a pas signé une saison exceptionnelle. Là où, en 2001, il avait remporté trois tournois importants (l'US Open et les Open d'Ecosse et d'Espagne), il n'a gagné, en 2002, qu'une seule épreuve (le Johnie Walker Classic). C'est, en vérité, sa régularité (9 places dans le top 10 lors des 22 tournois européens auxquels il a participé) qui lui a permis de terminer en tête avec un gain total de 2360000 euros.

Rentables Woods et Garcia

Il est symptomatique de remarquer que l'Espagnol Sergio Garcia, sixième de ce classement de l'Ordre du mérite, a gagné près d'un million et demi d'euros en ne prenant part qu'à onze tournois sur le Tour Européen. Et que dire de la performance de Tiger Woods qui, en ne jouant que huit tournois, a engrangé la bagatelle de 4304000 euros! Rappelons que l'Ordre du mérite prend en compte les résultats obtenus lors des tournois de l'European Tour et des 4 Majeurs (Masters, US Open, British Open et USPGA) et qu'il faut, au minimum, disputer 10 tournois pour être repris dans le classement officiel (ce que Woods n'a pas fait).

Sept fois lauréat entre 1994 et 2000, Colin Montgomerie a terminé, cette année, à la quatrième place. Son succès de dimanche à Valderrama lui servira de jolie consolation...

Ordre du mérite européen 2002

1. Retief Goosen (AfS) 2360127€

2. Padraig Harrington (Irl) 2334655€

3. Ernie Els (AfS) 2251708€

4. Colin Montgomerie (Eco) 1980719€

5. Eduardo Romero (Arg) 1811329€

6. Sergio Garcia (Esp) 1488728€

7. Adam Scott (Aus) 1361775€

8. Michael Campbell (N-Z) 1325403€

9. Justin Rose (Ang) 1323528€

10. Paul Lawrie (Eco) 1151433€

11. Angel Cabrera (Arg) 1128913€

12. Thomas Bjorn (Dan) 1110213€

13. Jose Maria Olazabal (Esp) 1066082€

14. Trevor Immelman (AfS) 1064085€

15. Stephen Leaney (Aus) 1055029€

150. Didier De Vooght (Bel) 86026€

172. Nicolas Vanhootegem (Bel) 48602€

275. Nicolas Colsaerts (Bel) 4081€

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous