Le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB), par la voix de son Secrétaire général, Guido de Bondt, interrogé par l'agence Belga, a déclaré jeudi matin ne pas être au courant de l'action en référé de Steve Darcis et Olivier Rochus afin d'obtenir leur sélection pour les Jeux Olympiques de Pékin. Il a toutefois précisé que le COIB avait envoyé sa liste définitive de sélectionnés belges au Comité d'organisation des Jeux (BOCOG) mercredi, le 23 juillet, et qu'il est désormais impossible de revenir sur cette liste.

"Il était convenu en Belgique de fixer une date limite de sélection avec chaque sport", a expliqué Guido De Bondt. "Pour le tennis, elle avait été fixée au 9 juillet. La commission de sélection du COIB s'est réunie à cette date et a décidé de ne pas sélectionner de joueurs. Cela a clotûré les relations entre le COIB et la Fédération belge de tennis sur le sujet. Le COIB a alors confirmé à la Fédération internationale de tennis (ITF) qu'il n'y aurait pas de joueurs belges à Pékin."

La date limite de remise de sa sélection au BOCOG était fixée au 23 juillet. "Il est donc désormais impossible d'ajouter de nouveaux sélectionnés", a encore ajouté Guido de Bondt. L'action en justice des deux meilleurs joueurs belges actuels de tennis, si elle est confirmée, n'a donc aucune chance d'aboutir dans les faits à leur présence sur les courts du Olympic Green Tennis Center de la capitale chinoise le 10 août prochain date du début du tournoi olympique de tennis.