Le skipper Sébastien Godefroid sera le porte-drapeau de la délégation belge lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, qui aura lieu vendredi, a indiqué Philippe Rogge, chef de mission de l'équipe olympique belge, mercredi pendant une conférence de presse au Village Olympique. Godefroid succède au pongiste Jean-Michel Saive, porte-drapeau il y a quatre ans à Athènes et à Atlanta en 1996. Godefroid, 37 ans, participe aux Jeux Olympiques pour la quatrième fois.

Il avait décroché la médaille d'argent aux Jeux d'Atlanta en 1996 et pris la 7e place à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004, en classe Finn. A Pékin, il sera engagé en classe Tornado avec Carolijn Brouwer.

"Le choix a été difficile, car nous avons dans notre délégation plusieurs athlètes avec lesquels on aurait délivré un beau message en les désignant porte-drapeau", a déclaré Philippe Rogge. "Finalement, la décision a été prise sur base des prestations. Sebbe était un peu surpris d'avoir été choisi. Il était très heureux. Ce sont ses quatrièmes Jeux, mais il n'a jamais participé à une cérémonie d'ouverture. Il pourra finalement y être, les épreuves en classe Tornado débutant plus tard que les épreuves de Finn. Il reste calme, mais on peut quand même voir qu'il est habité par un sentiment de fierté".

"Une fois que la décision a été prise, j'ai appelé les trois autres athlètes auxquels nous pensions pour être porte-drapeau", a poursuivi Rogge. "J'ai appelé Kim Gevaert, dont la première réaction a été de dire qu'elle ne pourrait pas être présente à la cérémonie d'ouverture. Elle a ajouté que le choix de Sebbe était le bon. Ilse Heylen était surprise lorsque je l'ai appelée, vu qu'elle débutera déjà la compétition dimanche et qu'elle n'aurait donc pu être présente.

La cérémonie d'ouverture est le cadet de ses soucis dans sa préparation, mais elle a apprécié que je l'appelle. J'ai aussi téléphoné à Jean-Michel Saive. Il était bien sûr déçu, mais il a accepté la décision. Il a directement dit que cela le motiverait pour continuer jusqu'aux Jeux de Londres en 2012".

Sébastien Godefroid est encore à Yantai, où seront disputées les épreuves de voile. Il arrivera vendredi matin à 10h15 à Pékin.