ENVOYÉ SPÉCIAL À SALOU

La décision n'est, officiellement, pas encore tombée. Mais, en coulisses, les dirigeants de Citroën s'activent pour organiser l'intérim et trouver le meilleur «package» technique et financier pour Sébastien Loeb en 2006. Président de Citroën, Claude Satinet a confié à des concessionnaires -dont un Belge- que pour eux, le choix était arrêté: l'équipe namuroise aurait le privilège d'aligner leur double champion du monde la saison prochaine. Pour autant que ce dernier soit d'accord... En privé aussi, l'Alsacien a déjà annoncé que la balance penchait plutôt en faveur de Kronos.

Quand on voit que le jeune Pons, pour son quatrième rallye sur asphalte en WRC, a échoué à une seconde du podium en Espagne, on se dit qu'avec Loeb au volant, la Xsara privée de Kronos aurait pu gagner, devant toutes les usines. Libéré de son contrat Renault fin de cette saison, Oreca devrait, néanmoins, préparer une Citroën en 2006 (pour Simon Jean-Joseph?), tout comme Piedrafita et PH Sport.

«Normalement, nous louerons six voitures à des teams privés! a précisé Guy Fréquelin. Mais pour pouvoir être P 1 et participer au championnat constructeurs, il faut participer aux 16 manches avec deux voitures.»

C'est sans doute l'un des objectifs de Citroën Sport, le deuxième baquet pouvant, le cas échéant, être partagé, alors, entre plusieurs pilotes. «On ne peut pas discuter de l'avenir de François Duval avant de connaître tous les aspects financiers. Quelle sera la contribution de Citroën Sport, des sponsors du team ou des pilotes? Tout cela doit encore se négocier! » explique le «team manager» de Citroën Yves Matton. «Nous avons proposé à Daniel Sordo de défendre son titre en Junior et de disputer trois ou quatre rallyes avec la Xsara. Il est trop tôt pour le faire disputer une saison complète en WRC, même en 2007.»

Alors, pourquoi ne pas imaginer, en 2006, Sébastien Loeb leader du team Citroën-Kronos avec comme équipier François Duval au Monte-Carlo, sur les asphaltes et quelques rallyes sur terre, Hirvonen prenant sa place en Suède ainsi qu'en Finlande ou Stohl (avec OMV) sur des rallyes lents et cassants comme à Chypre, en Turquie ou en Grèce? Vu ce que ça coûte, on peut, en tout cas, douter que «Dudu» puisse disputer une saison complète en 2006. Du moins sur une Xsara privée, même si c'est sa piste prioritaire. Peut-être la seule actuellement.

Du côté de chez Ford, le Belge est «persona non grata» auprès d'un Malcolm Wilson rancunier possédant une longue liste d'équipiers possibles pour Grönholm. Chez Subaru, on affiche complet. Dans le camp Skoda, les nouvelles ne sont pas bonnes. On parle même de tout arrêter après l'Australie. Reste Mitsubishi où seul Gigi Galli semble assuré de son avenir.

© Les Sports 2005