Omnisports

L'état de Stefan Everts, qui souffre de malaria, n'est plus critique. C'est ce que la famille de l'ancien champion du monde de motocross a communiqué lundi.

"La situation de Stefan Everts, qui a été atteint par la malaria, évolue favorablement. Son état n'est plus critique. C'est pourquoi le décuple champion du monde de motocross n'a plus besoin de sédatif", a écrit la famille dans un communiqué. Everts se trouve toujours aux soins intensifs de l'Hôpital Universitaire de Louvain, où il est étroitement surveillé et où seuls les membres de sa famille sont admis.

"En ce qui concerne les effets de la malaria (les investigations se poursuivent) ou la durée de la guérison, rien ne peut être dit pour le moment."

Everts a contracté la malaria au Congo, où il a participé il y a un mois à une épreuve de bienfaisance. D'abord admis à l'hôpital d'Hasselt, il a été transféré à l'UZ de Louvain.

"La famille Everts souhaite remercier tout le monde pour le soutien et les paroles d'encouragement. Ne pouvant pas répondre personnellement à toutes les marques de sympathie, elle tient à le faire de cette manière: 'Un grand merci à tous pour vos encouragements'. La famille Everts demande également - comme ces dernières semaines - de lui accorder le calme nécessaire afin qu'elle puisse se concentrer pleinement sur Stefan."

Everts a remporté dix titres mondiaux et 101 Grands Prix dans les différentes catégories de motocross entre 1988 et 2006, soit le plus beau palmarès de l'histoire de son sport. Il l'a inauguré en 1991 (125cc), poursuivi en 1995, 1996 et 1997 (250cc), 2001 et 2002 (500c), 2003, 2004, 2005 et 2006 (MX1-GP).

Il a aussi été élu Sportif belge de l'année à cinq reprises (2001, 2002, 2003, 2004 et 2006). Seul Eddy Merckx a remporté plus souvent cette prestigieuse récompense.