Le gratin du sport belge était réuni, ce vendredi soir, à l'hôtel Plaza, pour assister à la 38e édition du «Sportif et de la Sportive de l'Année », une distinction attribuée par l'Association professionnelle belge des journalistes sportifs, devenue Sportpresse.be.

Le gratin du sport belge mais aussi quelques invités étrangers de marque avec le Néerlandais Pieter Van den Hoogenband, champion olympique du 100m libre en août, à Athènes, l'Allemande Heike Drechsler, multiple médaillée d'or sur les pistes d'athlétisme, l'Espagnol Oscar Freire, champion du monde cycliste en titre, et, last but not least, la Russe Elena Dementieva, finaliste à Roland Garros et à l'US Open, qui disputera, ce week-end, à Charleroi, le Woman Tennis Trophy en compagnie de... Justine Henin-Hardenne.

Si le suspense n'était guère de mise côté féminin avec le triomphe de la Rochefortoise, il l'était côté masculin puisque Stefan Everts, lauréat ces trois dernières années, était à la lutte avec Tom Boonen et Axel Merckx. Aucun doute: le vainqueur devait être un adepte du deux-roues!

Et c'est finalement le champion du monde de motocross qui a coiffé, sur la ligne, les deux cyclistes. Quoi de plus normal avec un moteur... Il n'empêche, champion du monde pour la huitième fois avec désormais 79 victoires en Grands Prix (record absolu!), Stefan Everts mérite cet honneur.

Ce n'est, du reste, pas la première fois que le Limbourgeois s'impose devant un cycliste. Au contraire même... Ces trois trophées, Stefan les avait remportés devant Rik Verbrugghe en 2001, Johan Museeuw en 2002 et... Peter Van Petegem, vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix et médaillé de bronze aux Championnats du monde, en 2003.

A noter derrière le trio de tête la quatrième place de Bart Wellens, champion du monde de cyclo-cross, la cinquième du pilote François Duval et la sixième du footballeur Vincent Kompany qui attend, lui, le Soulier d'Or avec beaucoup d'impatience.

© Les Sports 2004