© BELGA

Omnisports

Succès de prestige pour Gevaert

Laurent Monbaillu

Publié le - Mis à jour le

Il régnait déjà un air de fête, au stade Roi Baudouin, sur le coup de 19 h, en prélude au programme international, lorsque les athlètes médaillés d'or à Osaka furent invités à effectuer un tour d'honneur assis dans de superbes décapotables. L'ambiance monta toutefois encore d'un cran lorsqu'Olivia Borlée et Hanna Mariën, puis Elodie Ouedraogo et Kim Gevaert, le quatuor de charme composant le relais 4x100m qui décrocha le bronze mondial, firent leur entrée après tout le monde. Vêtues de leur kimono, les relayeuses reçurent une ovation qui dura le temps d'effectuer un double tour d'honneur, avant de s'en aller cueillir les félicitations du prince Philippe, descendu sur la piste pour embrasser ces filles qui ont apporté à la Belgique sa troisième médaille lors de Championnats du Monde.

Ce premier bain de foule aura eu le don de mettre Olivia Borlée, Hanna Mariën et Kim Gevaert à température avant qu'elles ne passent à l'action sur 200 m deux heures plus tard. Réunies dans une course de haut niveau (ce qu'elles n'avaient malheureusement pas eu l'opportunité de faire sur cette même distance à Osaka), nos trois compatriotes ont goûté avec avidité à ce moment toujours particulier de courir en Belgique dans un stade comble.

Certainement pas la moins émue, Kim Gevaert, au départ, se savait attendue face, notamment, à l'Américaine Torri Edwards, la plus redoutable de ses concurrentes mais qui présentait le désavantage sur la Louvaniste de doubler 100 m et 200 m en l'espace de quelques minutes hier soir. Une semaine après une sortie convaincante sur 100 m à Zurich, la championne d'Europe voulait régaler les spectateurs, et c'est exactement ce qu'elle a fait ! Partie comme un obus, Kim, placée au couloir 5, avait déjà remonté Lashauntea Moore après cinquante mètres avant de poursuivre son effort dans le virage, dont elle sortit en tête, poussée par la clameur d'un public debout. Le plus dur commençait pour Kim, qui devait résister dans la ligne droite au retour de Torri Edwards.

Ce ne fut pas sans mal mais la fiancée du public bruxellois, pour six petits centièmes (22.75 contre 22.81), parvint à s'arroger une victoire de prestige. "Je remercie tous mes supporters, qui m'ont fait oublier la fatigue !" lança-t-elle après un nouveau tour d'honneur. "Vos encouragements me procurent toujours un sentiment particulier, difficile à expliquer, mais ils sont précieux." Y compris pour Hanna Mariën (7e en 23.56) et pour Olivia Borlée (9e en 24.01).

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous