La quatrième fois aura été la bonne! Après avoir échoué à trois reprises sur le podium (2e derrière Boonen en 2005, 3e, devancé par Everts et Boonen il y a deux ans, avant d’être 2e encore, battu de 23 points par Boonen l’an dernier), Sven Nys a été couronné, hier au Casino d’Ostende, Sportif belge de l’année 2008 par les 230 journalistes sportifs professionnels du pays. Assez largement, car, avec 513 points, Nys à plus de deux cents points d’avantage sur son dauphin, Stijn Devolder, qui a récolté 295 unités. Le Brabançon devient ainsi le quatorzième cycliste désigné mais c’est la première fois qu’un cyclo-crossman remporte le trophée.

Encore, doit-on imaginer que sa performance aux J.O., 9e de l’épreuve de VTT une discipline qui n’est pas la sienne, lui a valu autant de reconnaissance que la domination qu’il exerce sur son sport depuis des années, même si, la saison dernière, le titre de champion du monde, lui avait échappé une fois encore, au contraire de tous les autres trophées et classements. Depuis des années aussi, Sven Nys se plaignait de ce qu’au sud du pays, il ne bénéficiait pas d’autant d’aura qu’en Flandres. Sans entrer dans des considérations communautaires, il convient de mettre en évidence la grande différence qui existe dans le résultat du référendum, selon que l’on soit au nord ou au sud où les cinq premiers sportifs furent, dans l’ordre K.Borlée, P.Gilbert, M.Fellaini, Y. Grandjean et, seulement, S.Nys, 5e, qui entre pour la première fois dans le "top 10" francophone.