C'est désormais une tradition, le Classic Tour s'est refermé dans le cadre, prestigieux, du jumping international de Liège en ce milieu de semaine. Les cavaliers les plus réguliers au terme des neuf épreuves de la saison se sont ainsi retrouvés dans les Halles des Foires de Coronmeuse, dès mercredi, afin d'y disputer les finales dans les différentes hauteurs.

Dans le mètre 30, c'est Jonathan Tassignon qui a mis un terme à la domination de Jérôme Guery, le vainqueur des deux dernières éditions. Le cavalier de Thorembais-les-Béguines s'est effectivement imposé avec Quatre Quarts van het Grootveldhof, un cheval de 13 ans habitué aux épreuves internationales deux et trois étoiles. "J'ai participé à deux épreuves du Classic Tour cette saison sans penser à cette finale à Liège. D'ailleurs, je ne comptais pas venir et c'est mon épouse qui a dû me convaincre, signale le cavalier brabançon. Aujourd'hui, avec le recul, je ne regrette pas du tout mon déplacement. Je suis même content d'avoir participé à cette finale. Le parcours était très bien dessiné, la hauteur était respectée et l'aspect technique y était très important. Je pense d'ailleurs que c'est l'expérience de mon cheval qui a fait la différence face à d'autres paires probablement plus fortes."

Heureux de s'être imposé à Liège au niveau communautaire, Jonathan Tassignon (40 ans) espère retourner dans la Principauté pour cette fois y participer aux épreuves internationales. "J'y ai déjà été classé dans le Grand Prix par le passé mais là, je n'ai plus de chevaux pour participer à ce genre d'épreuves. Je ne désespère pas d'y reprendre le départ. Je suis dépendant des chevaux qu'on me donne à monter mais je suis confiant. Cela bouge bien autour de moi en ce moment..."

Une première pour Joassin

Premier au terme de la saison et deuxième mercredi lors de la finale du mètre 30, Dominique Joassin s'apprête quant à lui à effectuer ses débuts dans les épreuves internationales avec Win Luck de Gelivaux, une jument de 7 ans qu'il a démarrée sur le circuit voici 4 ans. "Je suis très content de cette belle deuxième place, souligne d'emblée le cavalier de Couthuin. C'est rare en effet que le premier du challenge se classe sur le podium lors de la finale. J'ai participé à la finale des chevaux de 7 ans à Lanaken avec Win Luck mais ce sera son premier concours international. Tout dépendra de son premier parcours, vendredi, dans le mètre 40. Si elle se comporte bien, je rééditerai l'expérience samedi."

En attendant, le Classic Tour s'est à nouveau achevé avec un bilan exceptionnel. Avec 300 départs par jour durant la saison, ce circuit communautaire de saut d'obstacles fait clairement l'unanimité chez les cavaliers.

© La Libre Belgique 2006