Cette année encore, pour la cinquième fois en six ans, Tiger Woods a survolé la saison américaine. Le numéro un mondial termine largement en tête du classement du PGA Tour avec des gains de 6912625 dollars. Une bien jolie somme si l'on sait que le natif de Cypress n'a disputé que 18 tournois! Les statistiques de Tiger Woods valent, à nouveau, mieux que tous les beaux discours. Vainqueur de cinq tournois (Bay Hill, Masters, US Open, Buick Open et WGC-American Express), il a terminé deux fois deuxième et deux fois troisième, terminant treize fois dans le top 10 et ne ratant évidemment aucun cut.

L'Américain comptabilise désormais 96 cuts passés consécutivement: du jamais vu! Apprenez aussi que Woods a terminé la saison américaine avec la meilleure moyenne de score (68,56 coups par parcours) et avec le plus grand nombre de birdies (304 sur 68 parcours). Sur les par 5, il a réussi l'incroyable moyenne de 55pc de birdies!

Plus que jamais, Tiger choisit désormais les tournois auxquels il participe: les quatre Majors, bien sûr, et quelques grands grands événements. Son seul objectif est d'entrer dans l'histoire grâce à un palmarès défiant la raison. A 27 ans, avec 8 Majors à son tableau de chasse, il pourrait vite rejoindre le légendaire Jack Nicklaus (18 Grand Chelem à son palmarès). C'est une simple question de patience...

Deuxième du classement américain 2002, Phil Mickelson a emmagasiné 4.331.971$ durant l'année en disputant 26 tournois. Le génial gaucher court toujours désespérément derrière un premier titre dans un tournoi du Grand Chelem. Vijay Singh, David Toms, Ernie Els (vainqueur du British Open), Jerry Kelly et Rich Beem (vainqueur de l'USPGA) occupent les autres places d'honneur.

A noter que le premier Européen apparaît à 12e place: il s'agit de Sergio Garcia qui, à l'instar du Sud-Africain Goosen, a joué à la fois sur les circuits européen et américain.

© Les Sports 2002