Après l’avoir mise au frais pour qu’elle dégonfle, le Schaerbeekois a passé un examen qui a révélé une déchirure partielle d’un ligament. Mais, heureusement, pas de fracture ! "Toma devra se soumettre à quelques séances de kiné et il s’entraînera avec un bon tape. Mais pas de combats, pour le moment, car il ne peut pas sautiller sur cette cheville. J’espère que ce sera en ordre la semaine prochaine…", explique Damiano Martinuzzi, le coach du double médaillé avec l’or à Tachkent, puis le bronze à Tbilissi. Prochain rendez-vous pour Toma Nikiforov : l’Euro, du 16 au 18 avril, à Lisbonne…