Le quadruple champion du monde finlandais de rallye automobile Tommi Makinen (39 ans) prendra sa retraite sportive à la fin de la saison et sera remplacé pour les saisons 2004 et 2005 chez Subaru par le Britannique Richard Burns, actuel leader du Championnat du monde au volant d'une Peugeot.Le pilote anglais va ainsi revenir dans l'équipe au sein de laquelle il a entamé sa carrière en 1993, saison à l'issue de laquelle il était devenu le plus jeune champion de Grande-Bretagne. C'est avec Subaru aussi que Burns a remporté huit des dix victoires figurant à son palmarès et conquis son titre mondial en 2001. Richard Burns avait été laissé libre de trouver une autre équipe par Peugeot qui devrait annoncer, sûrement avant le rallye d'Australie (4 au 7 septembre), le nom des pilotes qui feront équipe avec Gronholm au volant de la 206 et/ou de la 307 WRC l'an prochain.

«Il y a beaucoup de changements prévus au Championnat du monde au cours des prochaines saisons, j'ai le sentiment que c'est la fin d'une époque et le moment idéal pour me retirer, a expliqué Makinen, champion du monde de 1996 à 1999 avec Mitsubishi. Choisir le bon moment pour arrêter n'est pas aisé, mais je suis heureux de ce que j'ai réalisé. Je n'ai plus grand chose à gagner à continuer et je pense qu'il est préférable d'arrêter lorsqu'on est encore au top...»

En seize années de compétition, Makinen a remporté 24 des 134 rallyes qu'il a disputés en Championnat du monde. Il occupe cette saison (après 9 épreuves sur 14) la 8e place du classement des pilotes, à 31 points de Burns. Pour ce dernier, les deux saisons passées chez Peugeot, l'équipe triple championne du monde des constructeurs, n'ont pas été de tout repos. Largement dominé par son coéquipier (Marcus Gronholm), il court toujours après sa première victoire au volant d'une 206.

Fin 2001, le Britannique avait quitté Subaru pour Peugeot avec le numéro un sur le capot. Il pourrait bien en faire de même cette fois, mais en sens inverse. Bien que n'ayant encore remporté aucune victoire en 2003, il a bénéficié du nouveau barème d'attribution de points et, grâce à ses places d'honneur, est en position de décrocher son deuxième titre mondial.

(AFP)

© Les Sports 2003