Triathlon: l’incroyable défi de Ghislain Maréchal
© D.R.

Omnisports

Triathlon: l’incroyable défi de Ghislain Maréchal

Cedric Huntzinger

Publié le - Mis à jour le

Les invités s’étaient déplacés en nombre, vendredi soir, au lac de Genval (Brabant wallon) afin d’assister au grand départ du "X Challenge ". Un défi un peu fou, un ultra-triathlon contre la montre de 4 520 kilomètres, soit 76 km de natation, 3 600 km de vélo et 844 km de course à pied, que s’est lancé Ghislain Maréchal. "C’est ma petite folie, mais je me soigne. Ce ‘X Challenge’, c’est ma thérapie, j’essaie de combattre le mal par le mal", plaisantait le Brainois.

Si Ghislain Maréchal s’est lancé ce défi, ce n’est pas seulement pour repousser ses limites mais aussi pour soutenir une cause qui lui tient particulièrement à cœur : venir en aide aux enfants malades par l’intermédiaire de "Justine for Kids ", l’association créée en 2008 par l’ancienne championne de tennis Justine Henin. L’objectif de cette association, pour cette année, est d’emmener quinze enfants malades en Laponie voir le Père Noël.

"Un bel exemple de dépassement de soi"

Justine Henin, évidemment présente pour l’occasion, est revenue sur les origines de cette collaboration. "Des amis en commun nous ont présentés, c’est ainsi qu’est venue l’idée de ce ‘X-Challenge’ en faveur de mon association. Son défi a déjà créé une émulation : d’autres associations nous ont rejoints dans ce projet d’emmener des enfants en Laponie. C’est aussi un bel exemple de dépassement de soi", expliquait la championne, forcément admirative. "J’ai une grande admiration pour Ghislain, ce qu’il fait me fascine", a-t-elle déclaré. "Je suis bien placée pour savoir le genre de sacrifices et la force mentale que ce genre de défi exige. Je n’aurais jamais pu faire une telle chose. Ce n’est pas le même genre de sport que celui que je pratiquais, qui demande plus d’explosivité."

Après douze mois de préparation, Ghislain Maréchal aimerait évidemment terminer ce défi mais aussi s’approcher de la marque mondiale établie sur circuit par le Lituanien Vidmantas Urbonas en 1998, à savoir dix-huit jours, cinq heures, vingt et une minutes avec en tout et pour tout 37 heures de sommeil.

La première partie de son périple a donc débuté ce vendredi par 76 km dans le lac de Genval et s’est terminée hier dans la journée. Place maintenant à la partie vélo de 3 600 km, soit l’équivalent de la longueur totale du Tour de France 2014 qu’il effectuera en faisant des allers-retours entre son domicile, à Braine-l’Alleud, et celui de ses parents, à Fontainebleau (France). Il terminera par la course à pied (844 km) en se "promenant dans la région" au gré de ses envies. L’arrivée finale, au cours de laquelle il sera accompagné pour le dernier kilomètre d’enfants soutenus par l’association " Justine for Kids", est prévue autour des 16-17 septembre au parc du Cinquantenaire, à Bruxelles.



A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous