© BELGA

Omnisports

Triplé pour Mario De Clercq et la Belgique

Publié le - Mis à jour le

Mario De Clercq a été sacré champion du monde de cyclo-cross pour la 3e fois ce dimanche à Zolder. De Clercq a conclu victorieusement une course durant laquelle les Belges ont été omniprésents. Il s'est imposé au sprint devant son futur co-équipier chez Palmans, Tom Vannoppen et le vainqueur de la Coupe du Monde Sven Nys.

C'est la seconde fois que les Belges réussissent le triplé après celui de 1971 à Apeldoorn, aux Pays-Bas. A l'époque, le podium était occupé par Eric De Vlaeminck (actuel sélectionneur national), Albert Van Damme et René De Clercq (le père de Mario).

Dès le début, les Belges imprimaient leur marque à la course, occupant les cinq premières places. Mario De Clercq, Erwin Vervecken et Tom Vannoppen prenaient le commandement. Sven Nys, distancé au départ, revenait dans le groupe de tête.

Au fil des tours, les Belges placeront des banderilles. Tour à tour, on voyait le trio Vervecken-De Clercq-Vannoppen prendre la tête avant que celui-ci ne se transforme en Nijs-De Clercq-Vervecken devant un groupe de poursuivants comprenant outre les Belges restants, les Néerlandais Wim De Vos, Gerben De Knegt et Richard Groenendaal et le Français Dominique Arnould.

La course se décantera à mi-parcours quand Groenendaal sur chute perdit le contact avec le groupe de tête et quand Tom Vannoppen revenu devant se lançait dans un raid solitaire. Les Belges éliminaient un à un leurs adversaires alors que, devant, Vannoppen menait la danse.

Pourtant, les autres tricolores ne s'avouaient pas vaincus et Vervecken ramenait De Clercq et Sven Nys sur le coureur Palmans. Le dernier à lâcher sera Vervecken qui devra abandonner sur ennui mécanique (son dérailleur s'étant pris dans la roue). Le festival devait se terminer au sprint.

Nys tenta le tout pour le tout mais c'est logiquement que De Clercq décrochait son 3e titre mondial après ceux de 1998 à Middelfart et 1999 à Poprad. Tom Vannoppen prenait la 2e place devant Nys et Groenendaal.

Bart Wellens, en poursuite durant toute la course a terminé 8e et Ben Berden 9e. «Après ce succès, je peux maintenant songer à la retraite à 58 ans. Il aurait fallu distribuer trois médailles d'or aujourd'hui. Toute l'équipe a été formidable », se réjouissait l'entraîneur national Eric De Vlaeminck. (BELGA)

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous