Pour la première fois dans la discipline du super-G, trois skieuses sont montées, vendredi à Hafjell, sur la première marche du podium en Coupe du monde, dont la récente championne olympique Michaela Dorfmeister.

L'Autrichienne a signé le meilleur temps de la course en 1:18.65 comme l'Américaine Lindsey Kildow et la Suissesse Nadia Styger. Elles ont, d'ailleurs, failli finir à quatre dans le même temps, puisque la Canadienne Kelly Vanderbeek, quatrième, est arrivée à 1/100e de seconde. «C'est incroyable!» a déclaré Dorfmeister, qui a aussi remporté une médaille d'or en descente lors des JO de Turin. «C'est bien d'avoir quelqu'un à ses côtés sur la plus haute marche du podium. J'espère qu'il y aura assez de place pour tout le monde.»

Grâce à cette troisième victoire dans la discipline cette saison, Dorfmeister s'est adjugé le globe de cristal du super-G devant sa compatriote Alexandra Meissnitzer. Une seule course reste à disputer, lors des finales de la Coupe du monde, à Are, du 15 au 19 mars. «Cette saison, j'ai marqué l'histoire à chaque course. Je suis très satisfaite, a déclaré Dorfmeister. C'était difficile aujourd'hui. Parfois c'était glacé, parfois bosselé. La neige était rapide. C'était difficile de trouver le bon équilibre.»

Kildow a décroché sa première victoire de la saison en super-G. «J'avais perdu confiance à cause de ma chute aux Jeux, c'est incroyable d'être sur le podium, en plus avec Michaela», a déclaré l'Américaine. «C'est mon meilleur jour depuis cet accident.» Kildow avait fini 8e de cette descente olympique.

La première fois que trois skieuses avaient fini premières ex-aequo en Coupe du monde remonte à 2003 quand la Norvégienne Andrine Flemmen, l'Autrichienne Nicole Hosp et la Slovène Tina Maze avaient signé le même temps du slalom géant de Soelden en Autriche. Vendredi, la Canadienne Kelly Vanderbeek, avec sa quatrième place à seulement 1/100e de seconde du trio, a confirmé sa quatrième place des Jeux de Turin.

Ce super-G norvégien restera comme l'un des plus serrés de l'histoire, puisque huit compétitrices ont fini en 12/100es de seconde. L'Italienne Lucia Recchia a pris la cinquième place à 5/100es de seconde, alors que la Suédoise Anja Pärson, victorieuse de la Coupe du monde ces deux dernières saisons, a pris la sixième en compagnie de l'Américaine Julia Mancuso. La Croate Janica Kostelic a pris la 14e place mais conservé la tête du classement général de la Coupe du monde. Dorfmeister est deuxième, avec un point d'avance sur Pärson.

© Les Sports 2006