Nicola Philippaerts, qui montait Zilvestar T, a été éliminé sportivement... mais le jury des commissaires de la fédération équestre internationale avance une raison supplémentaire.

Comme nous l'indiquent nos confrères du journal Le Soir, Nicola Philippaerts a été éliminé au premier tour des qualifications du concours du saut d'obstacles. L'animal n'a pas souhaité sauter l'obstacle et a provoqué l'élimination précoce du cavalier belge. Et pour cause, sur base de l'article 242.3.1. du règlement de la Fédération équestre internationale indiquait qu'une disqualification était préconisée si "le cheval saigne sur les flancs, de la bouche ou des naseaux" et/ou si "des traces démontrant un usage excessif et de la cravache ou d’éperons" sont visibles.

Il s'est avéré que les traces d'éperons étaient présentes sur le corps de Zilvestar T, ce qui a précipité l'exclusion du cavalier belge des Jo ainsi que celle du néerlandais Jur Vrieling. Cette blessure ferait suite à un refus brusque de sauter un obstacle, le cavalier tentant par tous les moyens de ne pas tomber.

Le cavalier belge dément fermement avoir - d'une manière ou d'une autre - maltraité son cheval.