Le Liégeois Florent Caelen a remporté la 11e édition du marathon de Bruxelles dimanche dans un temps de 2h16:31, établissant son record personnel de la distance. L'étudiant en sciences géographiques de l'université de Liège, 25 ans, a devancé au terme des 42,195 km du parcours le Kenyan Paul Kiprop (2h21:21), vainqueur de l'épreuve en 2011, et un autre Belge Michael Brandebourg (2h21:34). La dernière victoire belge remontait à 2008, avec Rik Ceulemans.

Kiprop possédait une minute d'avance sur le vice-champion de Belgique en titre du semi-marathon au 30e km, avant de craquer lors du retour de Tervueren vers le centre de Bruxelles. A l'arrivée sur la place De Brouckère, et non plus à la Grand-Place comme précédemment, Caelen devançait le Kenyan de 4:50 et Brandebourg de 5:03. Deux autres athlètes belges, Jelle Bertels (2h27:23) et Mehdi Douib (2h29:22) complétaient le top 5.

"J'espérais un podium, je n'osais pas rêver de victoire", souriait Florent Caelen à l'arrivée. "Je suis plus que satisfait. Je bats mon record personnel sur un parcours difficile (l'ancien était de 2h17'31, ndlr). Je pense que le fait de bien connaître le tracé a fait la différence. Les Kényans étaient plus forts que moi mais ils sont partis trop vite et, sur un parcours difficile, ça se paye cash. J'ai commencé à croire en mes chances aux alentours du trentième kilomètre et lorsque j'ai dépassé Kiprop, j'ai compris que c'était dans la poche."

Chez les dames aussi, la victoire est belge avec Louise Deldicque. L'athlète de Louvain-La-Neuve l'emporte en 2h56:26, devant la Sud-Africaine Ann Ashworth (2h57:55) et la Norvégienne Kristin Husby (2h59:56).

Quelque 2.700 personnes se sont attaqués au marathon, tandis que 8.600 participants se sont contentés du semi-marathon, où la victoire est revenue chez les messieurs à Lander Van Droogenbroeck (1h08:36), devant le Suédois Marcus Aberg (1h10:25) et Tayu Balcha (1h10:49). La première dame est la triathlète de Court-Saint-Etienne Alexandra Tondeur en 1h21:58.