La Fédération belge des sports équestres a tourné la page de 2005. Oubliés la rétrogradation de la Super League en saut d'obstacles, de même que les départs pour l'Ukraine de Grégory Wathelet et de Jean-Claude Van Geenberghe... 2006 a amené un vent de fraîcheur à l'avenue Houba de Strooper où l'on s'active afin de donner à l'équitation belge une dimension supplémentaire.

Principal changement, l'arrivée d'un sponsor général pour l'ensemble des équipes qui représenteront officiellement la Belgique lors des compétitions internationales. La Fédération a effectivement conclu un accord de 4 ans avec Lami-Cell, le célèbre équipementier qui arbore déjà son nom aux Etats-Unis, en France et plus que jamais en Belgique.

«En vue des Jeux équestres 2006, nous voulions solutionner un problème existant depuis toujours au niveau du sport équestre belge, souligne Ingmar De Vos, le secrétaire général de la FRBSE. Jamais en effet nous n'avons eu des tenues officielles pour les cavaliers appelés à représenter la Belgique à l'étranger. Ce manquement n'existera plus grâce à notre accord avec Lami-Cell qui nous fournira près de 500 tenues sur une année afin que tout le monde puisse être identifié comme membre de la délégation belge. Une ligne sera créée sous le nom de Belgian Equestrian Team

Et la collaboration ne s'arrêtera pas là entre les deux parties. Suite au retrait de Zangersheide, Lami-Cell reprendra également le sponsoring plus individualisé de notre équipe nationale de jumping. La veste rouge effectuera par la même occasion son retour. «Nous retrouvons nos couleurs traditionnelles! L'aide de Lami-Cell sera de 50000€ pour l'équipe de saut d'obstacles et de 80000€ si cette dernière retrouve la Super League. Cet apport financier nous offre la possibilité d'intervenir dans les frais de participation des cavaliers. C'est important de pouvoir les soutenir alors que les épreuves de la Coupe des Nations sont plus nombreuses, plus lointaines et souvent moins rémunératrices que celles de la Super League.»

Pékin, la priorité

Au niveau sportif, la Belgique peut s'enorgueillir de plusieurs performances de choix en 2005, comme les titres de champions d'Europe individuel et par équipe en endurance. Mais l'ambition sera plus présente en 2006 avec en ligne de mire les Jeux équestres mondiaux d'Aix-la-Chapelle au mois d'août. «La priorité cette année c'est de se qualifier pour les Jeux olympiques de Pékin, souligne Ingmar De Vos. Pour cela, nous devons terminer les Jeux équestres d'Aix-la-Chapelle parmi les cinq premiers pays et ce dans les différentes disciplines. Ce serait l'idéal d'y parvenir. Cela faciliterait grandement notre préparation pour les JO.»

Le second objectif poursuivi par la FRBSE n'est autre que le retour de l'équipe de saut d'obstacles en Super League. «Pour cela, nous devons terminer en tête de la Coupe des Nations. Cela s'annonce difficile mais pas impossible. Il est toutefois important d'établir un programme pour l'année à venir, en collaboration avec les cavaliers et les propriétaires des chevaux.»

Ce n'est que de cette manière que la Belgique sortira de l'ornière...

© Les Sports 2006