Omnisports

Un show américain à la belge

DAVID MARCELIS

Publié le - Mis à jour le

EST 129 - OUEST 120

Est: Hill (Anv) 19, Stonerook (Anv) 15, Brown (Cha) 15, Daniëls (Has) 12, Herman (Bree) 11, Patterson (Liè) 11, Mitchell (Liè) 9, Watson (Bree) 9, Ellis (Cha) 8, Williams (Lou) 8, Vujic (Pep) 8, Desy (Cha) 4

Ouest: Potter (Mons) 16, Biggs (Ost) 15, Huggins (Ypr) 15, Jones (Gand) 15, Tshomba (Gand) 12, Kitt (Wev) 11, Huger (Ypr) 8, Dupont (Ypr) 8, Holden (Ost) 8, Van den Spiegel (Ost) 7, Razic (Gand) 3, Van Nimmen (Ato) 2

Tout était réuni pour créer le dépaysement dimanche après-midi à la Coupole de Charleroi: cheerleaders, Crazy Dunkers, 3 point contest, rookie game, Golden basket et, bien sûr, le Allstar Game, un match annuel qui regroupe, sur un même terrain, les 24 meilleurs joueurs du championnat au sein de deux équipes géographiquement réparties (enfin, si on veut, à partir du moment où les joueurs de Charleroi appartenaient à l'équipe de l'est du pays).

Après la rencontre qui opposait les meilleurs débutants (rookies) du championnat, le grand show pouvait enfin commencer, avec des règles bien spécifiques: des quarts-temps de douze minutes, un arbitrage complètement laxiste et une défense bien souvent inexistante. C'est donc totalement dans l'esprit de la rencontre que Dupont et Biggs ouvraient la marque par deux dunks rageurs, sans la moindre opposition. L'est revenait toutefois à la marque, prenant même provisoirement l'avantage grâce au tir à trois points at the buzzer de Danny Herman (31-29).

Après un début de deuxième quart-temps qui fut plus un concours de un-contre-un qu'un véritable match de basket, le collectif reprenait le dessus et l'ouest faisait le break pour renter aux vestiaires avec l'avantage (57-63).

Force est de constater que l'évolution du marquoir semblait assez peu préoccuper l'ensemble des protagonistes. La métamorphose n'eut en fait lieu qu'à quatre minutes du terme où l'on commença enfin à jouer pour la gagne. Stonerook et Brown donnaient six points d'avance aux leurs (119-113), Holden répondant du tac au tac. A moins de deux minutes de la fin, il n'y avait toujours qu'un point d'écart (121-120), avant que Lenny Brown et Barry Mitchell ne s'allient à distance pour sceller un match qui aura donc habilement combiné spectacle et suspense.

© La Libre Belgique 2000

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous