La saison sportive hivernale bat son plein actuellement tandis que la pression se fait de plus en plus lourde sur des athlètes surmotivés à l'idée de se qualifier pour les Jeux olympiques de Salt Lake City (du 8 au 24 février). À vingt jours du grand rendez-vous hivernal, les occasions de réaliser les minima olympiques fondent en effet comme neige au soleil.

Dans le clan belge, Bart Veldkamp (vitesse) et notre équipe de short-track (Simon Van Vossel, Pieter Gysel, Ward Janssens et Wim De Deyne) seront à coup sûr de la partie en attendant, probablement un sixième larron: Kevin Van der Perren (19 ans, 1m76).

Après avoir passé, avec mention, les deux tours qualificatifs, le jeune patineur de Ninove participait, hier soir, à la finale du championnat d'Europe de patinage artistique de Lausanne. Une performance en soi !

Après une saison exceptionnelle qui l'a vu se hisser sur la troisième marche du podium du Grand Prix Junior de La Haye et sur la deuxième du Golden Spin de Zagreb, sa présence sur la glace américaine serait une formidable récompense pour le jeune homme, véritable forçat de l'entraînement.

`Les performances de Kevin en Suisse sont très importantes pour le milieu du patinage artistique en Belgique. Il peut servir de locomotive à une discipline qui voit son nombre d'affiliés baisser d'années en années.´

Secrétaire général de la fédération belge de patinage artistique depuis le 1er janvier, le... Hollandais Ton Mulder croit pourtant en l'essor de ce sport dans notre pays. `Il n'y a que dix-sept patinoires en Belgique pour autant de clubs. Ce n'est pas beaucoup et c'est nettement moins qu'aux Pays-Bas par exemple. Le plus gros problème reste cependant l'école. Ici, les parents veulent des résultats dans les études et c'est logique. Dans les autres pays le système scolaire est adapté pour les sportifs...´`Néanmoins, nous avons actuellement quelques bons jeunes. Derrière Kevin Van der Perren et la Liégeoise Sara Falotico - également à Lausanne où elle figure parmi les vingt-six rescapées du premier tour - nous avons encore trois ou quatre filles qui montent.´

Les entraînements progressent en Belgique. Les résultats de nos deux patineurs en Suisse en sont les meilleures preuves.

`Les entraîneurs partent en stage à l'étranger avec leurs élèves et ils reviennent avec de nouvelles techniques d'entraînement.´` Sara est une très bonne patineuse qui possède une excellente technique. Elle progressera encore. De son côté, Kevin a réalisé des progrès phénoménaux en un an. Il est entraîné depuis plusieurs années par Linda Van Troyen à Liedekerke mais il sait se motiver tout seul. C'est un travailleur!´

S'il n'est pas indifférent au parcours réalisé en Suisse par notre jeune compatriote, le COIB a toutefois prévu d'attendre la fin du championnat d'Europe pour se prononcer sur la sélection définitive de Kevin Van der Perren pour les Jeux olympiques d'Hiver de Salt Lake City.

`Kevin a réussi les minima olympiques mais n'a pas encore rempli les critères du COIB. C'est pourquoi nous avons décidé de ne prendre une décision qu'à l'issue du championnat d'Europe de Lausanne.´

Directeur du COIB, Eddy Desmedt est ravi de voir un Belge - le premier depuis très longtemps - s'illustrer en patinage artistique mais cela ne l'empêche pas de se montrer pointilleux sur les conditions de sélection. `À 19 ans, Kevin est à coup sur un grand espoir du patinage. En un an, sa progression est impressionnante mais il lui fallait terminer dans les douze premiers en Suisse pour être repris. S'il est juste en dessous, nous en discuterons en interne lors de la réunion de la commission de sélection du COIB prévue ce vendredi matin.´

Pour Ton Mulder, il n'y a pas de raison de s'inquiéter pour son protégé. Celui-ci n'en est pas à ses débuts dans les compétitions de hauts niveaux et il peut résister à la pression.`Le COIB met toujours la barre un peu plus haut. Je peux le comprendre même si ce n'est pas très logique. Il manque juste quelqu'un qui connaisse le patinage artistique au COIB.´ `De toute façon, je n'ai aucun doute. Kevin a terminé la première épreuve au 6e rang du groupe B et la seconde en 13 e position. Sans sa légère chute , il aurait terminé à la 6e place. C'est pour cela que je ne m'inquiète pas. Il terminera dans les douze premiers!´

© La Libre Belgique 2001