Si les Belges ont grimpé régulièrement sur les marches des podiums des Jeux Olympiques, des Championnats d'Europe et du monde, il faut remonter à 1993 pour retrouver trace d'un titre mondial. Gella Vandecaveye effectuait alors une entrée fracassante dans le monde du judo par une médaille d'or à Hamilton au Canada.

Bien que blessée au pied par un couteau de cuisine qu'elle a malencontreusement laissé tomber sur son gros orteil le 14 juillet dernier, c'est encore Gella Vandecaveye (-63kg) qui représentera avec son inséparable consoeur, Ulla Werbrouck (-70kg), les plus belles chances belges sur les tatamis bavarois.

Tant Gella Vandecaveye que Ulla Werbrouck voudront complèter leur palmarès presque identique. Chacune couronnée Reine d'Europe pour la 7e fois à Paris en mai dernier, elles aspirent tant à la couronne mondiale après un titre de vice-championne du monde à Birmingham en 1999. Il faut ajouter deux lignes aux trophées de Gella Vandecaveye et non des moindres: une médaille de bronze aux JO de Sydney et ce titre mondial en 93 à Hamilton.

Sur sa lancée de sa médaille olympique et aux championnats d'Europe à Paris en mai, teintées toutes deux de bronze, Ann Simons (-48kg) aura aussi une belle carte à jouer, mais avec beaucoup de pression sur les épaules. Un rêve de podium mondial que convoitent également Inge Clement (-52kg), championne d'Europe et Heidi Rakels (-78kg), vice-championne d'Europe. La jeune Marie-Elisabeth Veys (+78kg) pourrait constituer une bien belle surprise dans le clan belge dans le prolongement de sa médaille de bronze parisienne aux championnats d'Europe, de son titre de championne d'Europe juniore et vice-championne du monde juniore l'an dernier. Marie-Isabelle Lomba (-57kg) et Brigitte Olivier (Open) auront elles à coeur de se reprendre après un championnat d'Europe à Paris décevant en mai dernier.

Chez les messieurs, le Brabançon Cédric Taymans (-60kg) verrait d'un bon oeil un podium en souvenir de 1997, 3e aux championnats du monde à Paris, mais surtout pour couronner une saison remarquable. Daan De Cooman (-90kg), double champion d'Europe en 97 à Ostende et en 99 à Bratislava, effectuera son grand retour à la compétition et est tout heureux de figurer dans la sélection après le retrait de Tim Pedus. Enfin, Koen Sleeckx (-73kg) goûtera pour la première fois au niveau mondial.

De beaux espoirs belges certes, mais les championnats du monde constituent encore une autre cour. Celle des plus grands...

La sélection belge

* Dames *
Ann Simons (-48kg)
Inge Clement (-52kg)
Marisabelle Lomba (-57kg)
Gella Vandecaveye (-63kg)
Ulla Werbrouck (-70kg)
Heidi Rakels (-78kg)
Sissi Veys (+78kg)
Brigitte Olivier (Open)

* Messieurs *
Cédric Taymans (-60kg)
Koen Sleeckx (-73kg)
Daan De Cooman (-90kg)